Soleil FM
Infos Monde

France: une attaque à la préfecture de police de Paris fait plusieurs morts

Un homme a mené une attaque au couteau, jeudi 3 octobre, dans l’enceinte de la préfecture de police de Paris, sur l’île de la Cité, au cœur de la capitale. L’assaillant, lui-même fonctionnaire de la préfecture de police, a tué quatre personnes avant d’être neutralisé. Une enquête a été ouverte pour “homicide volontaire” et “tentative d’homicide volontaire” sur personne dépositaire de l’autorité publique.

Selon les informations recueillies par franceinfo, l’homme s’était converti à l’islam en 2017, mais aucun lien n’est établi entre sa conversion et son acte, précisent les sources jointes par franceinfo. Les enquêteurs semblent se diriger vers la piste d’un conflit personnel. Jean-Marc Bailleul, secrétaire général du syndicat des cadres de la sécurité intérieure (SCSI), qui s’appuie sur le témoignage de ses collègues, évoque ainsi ce qui ressemble à un “acte de folie”. Interrogé par franceinfo, Christophe Crépin, porte-parole de France police-policiers en colère, collègue de l’assaillant, avance qu’un différend opposait l’homme à une des victimes, en l’occurrence “sa cheffe de service”. Toutefois, l’enquête devra confirmer cette piste.

Une perquisition a été menée jeudi au domicile de l’agresseur, a confirmé le procureur de la République de Paris lors d’une conférence de presse. Une enquête, confiée au parquet de Paris, a été ouverte pour “homicide volontaire” et “tentative d’homicide volontaire” sur personne dépositaire de l’autorité publique.

 

Related posts

Le RPG Arc-en-ciel allume l’UFDG et l’UFR : «C’est un défi qu’on a lancé, il n’aura pas de chaos en Guinée le 1er mars»

tsegbaya

Des sanctions pénales sont prévues par les lois guinéennes contre tout citoyen qui se rendrait coupable de la propagation d’une maladie comme la pandémie du coronavirus, indique Mamady 3 Kaba, juriste

soleilfm935

Ramadan : l’embouteillage bat son plein à Conakry

tsegbaya