25 août 2019
Soleil FM

Grève du SLECG : l’unité d’action syndicale

Guinée politique Infos

L’unité d’action syndicale a rendu public ce lundi 12 novembre une déclaration dans laquelle  elle exige du gouvernement  la poursuite des négociations avec le SLECG pour une sortie de crise du système éducatif guinéen. Le siège de la COSATREG a servi de cadre à cette rencontre.

C’est après un constat sur la situation socio politique du pays qui révèle le non-respect des lois de la République que l’unité d’action syndicale invite les autorités gouvernementales au respect de la loi. Elle apporte également son soutien au SLECG. Yamoussa TOURE, secrétaire général de la COSATREG affirme : « Constatant des multiples violations des lois de la République et des conventions fondamentales de l’OIT, entraînant des crises récurrentes, l’Unité d’action syndicale invite les autorités gouvernementales de donner force à la loi dans l’exercice de la gouvernance du pays. S’agissant de la grève des enseignants, l’Unité d’action syndicale composée de huit centrales, apporte son soutien inconditionnel et sa solidarité au SLECG qui mène un combat légitime et noble dans lequel se reconnaissent les membres de l’Unité d’action syndicale. Elle exige du gouvernement, la poursuite des négociations avec le SLECG en vue d’une sortie heureuse de crise qui impacte négativement l’univers scolaire de notre pays ».  

 

Pour l’unité d’action syndicale, l’Etat doit apporter des solutions aux problèmes du peuple.

« L’Unité centrale syndicale estime que c’est dans le dialogue franc que naissent l’entente et le compréhension. Surtout, il est du devoir régalien de l’Etat en que qu’incarnation du pouvoir exécutif, d’apporter les meilleurs solutions aux divers problèmes qui assaillent notre pays. Par ailleurs, l’Unité syndicale condamne avec force le gel de salaires des enseignants. Elle prévient que si le projet d’amendement de la loi L/028  déposé à l’assemblée nationale pour approbation n’intègre pas les dispositions de l’article 20 de la constitution, et de celles des huit conventions fondamentale de l’OIT, il sera considéré comme obsolète, taillé sur mesure », a ajouté Yamoussa TOURE.

 

Reste à savoir si cet appel de  l’unité d’action syndicale sera entendu.

 

Simone OUENDENO

Articles Similaires

1er mai : quand les syndicalistes “mômes” se ridiculisent au palais du peuple !

tsegbaya

L’Institut National de Recherches Félix Houphouët-Boigny de Yamoussoukro offre des bourses aux élèves guinéens

tsegbaya

Lancement officiel du projet ’Analyse prospective du secteur de la sécurité’’ par le CECIDE

tsegbaya

3 octobre en Guinée : une rentrée scolaire sans élèves dans les écoles

tsegbaya

An 60 de l’indépendance : Alpha Condé à Kaloum pour le dépôt de la gerbe de fleur à la place des martyrs

tsegbaya

La couverture sanitaire universelle, une priorité pour le forum des parlementaires africains sur la population et le développement

tsegbaya
%d blogueurs aiment cette page :