14 octobre 2019
Soleil FM

Guinée/Economie : Le Projet d’appui à la gouvernance locale PGLC, une filiale de l’ANAFIC au service des collectivités

Guinée économie Infos

Lancement ce vendredi 28 septembre ici à Conakry du projet d’appui à la gouvernance locale. Financé à hauteur de 40 millions de dollars par la banque mondiale, ce projet vise à améliorer la gestion des ressources financières des collectivités et l’atténuation des conflits locaux. La cérémonie a été présidée par le Ministre de l’Administration du Territoire et de la Décentralisation. Son délai d’exécution est de 4 ans.

Le PACV programme d’appui aux communautés villageoises change désormais de dénomination et devient le PGLC Projet d’appui à la gouvernance locale au sein de l’ANAFIC. Ce changement de terminologie ne signifie pas un manque d’efficacité du premier. Selon le ministre du MATD, l’avènement d’ANAFIC a suscité un espoir chez les villageois « Les résultats sont palpables sur le terrain. Ce qui témoigne le grand intérêt du gouvernement qui met au centre de ses préoccupations, le développement local pour le renforcement de la décentralisation avec un accent particulier et des jeunes »

Le PACV qui a donné naissance à cet autre projet après 19 ans d’existence, est le support à travers lequel, la banque mondiale s’est inspirée pour cet accompagnement. Alpha Mamoudou Bah représentant de la Banque mondiale se souvient des mérites du PACV « Ce projet a permis la construction des écoles, centres de santé, pistes rurales,… L’ensemble de ces projets a été identifié de manière participative par les communautés locales et les gouvernants locaux. Aujourd’hui, plus de 1500 micro- projets ont été réalisés à travers le pays sur la base de ce programme »

Toutes les autres initiatives pour la gouvernance locale seront optimisées dans le sens du développement du projet d’appui à la gouvernance locale, à en croire le Ministre du budget Ismaël Dioubaté « L’appui financier de nos efforts de mobilisation et de transfert régulier et équitable de plusieurs éclaircissements aux collectivités locales, l’informatisation de la gestion des finances publiques locales, la mise en œuvre des actions d’incitation qui va créer une scène entre les collectivités et leur permettront d’accéder à des fonds additionnels»

Les élus locaux, les collectivités locales, la société civile et les services publics, excepté ceux de Conakry, restent les principaux bénéficiaires de ce projet.

SAMUEL DEMBA DUOLAMOU.

 

Articles Similaires

Communiqué du gouvernement relatif à la participation citoyenne aux travaux d’assainissement de la ville de Conakry

tsegbaya

Culture et sports : le ministre Bantama Sow sur les réalisations de son département

tsegbaya

An 60 de l’indépendance : Alpha Condé à Kaloum pour le dépôt de la gerbe de fleur à la place des martyrs

tsegbaya

Lola : Un chimpanzé, rescapé de la captivité, secouru et accueilli dans un  sanctuaire !

tsegbaya

Mouctar Diallo tacle l’opposition républicaine : « C’est incompréhensible d’utiliser les mêmes tactiques qui n’ont pas fait de résultats »

tsegbaya

Voici le compte-rendu du Conseil des ministres de ce jeudi 02 Août 2018

tsegbaya
%d blogueurs aiment cette page :