24 février 2020
Soleil FM

Guinée/Politique/Fête nationale : Des Guinéens se rappellent encore la célèbre phrase de feu Ahmed Sékou Touré

Guinée politique Infos

« Nous préférons la liberté dans la pauvreté, à la richesse dans l’esclavage ». C’est par cette expression devenue célèbre que le camarade feu Ahmed Sékou Touré a réclamé l’indépendance de la Guinée à la métropole. 61 ans après, ce 02 octobre 2019, nombreux sont des guinéens qui adhèrent à cette idéologie.

Mohamed Fofana : « Nous avons la liberté qui nous permet aujourd’hui de décider et de mener nos activités comme des citoyens libres. Nous sommes des êtres humains nous sommes capables de réfléchir et de faire avancer ce pays. Je rends hommage à ceux qui se sont battus pour que nous soyons ce que nous sommes aujourd’hui ».

Pour cet autre citoyen, « Les devanciers du 28 septembre 1958, ont posé des jalons mais dommage que ces jalons n’aient pu être entretenus à leur juste valeur par la classe politique qui leur a succédé. » 

Mamady Oulaba Dabo : « Le plan élaboré par le gouvernement du président Ahmed Sékou Touré devrait servir de base de développement économique et social. On n’a pas voulu pérenniser l’acquis de la première République. Nous avons eu beaucoup d’industries, d’usines en Guinée mais tout a été malheureusement vendu. » Malgré l’indépendance acquise, la majorité des Guinéens vit sous le seuil de la pauvreté. Tout ceci, par la faute de son Elite qui dirige le pays comme le fait remarquer Moussa Diakité : « Les cadres qui ont été nommé à des postes de responsabilité ne veulent pas que la Guinée avance. On ne sait pas que si c’est une malédiction. Les cadres guinéens doivent changés et penser à la nation. »

De l’avis de nombreux observateurs de la vie sociopolitique guinéenne, le peuple de Guinée doit se donner la main pour son avenir et son devenir radieux.

Abdourahmane Barry 

Articles Similaires

Reconstruction de la route Coyah-Forécariah: Le Président Alpha Condé lance les travaux

tsegbaya

Les « Forces Sociales de Guinée » plus que légalistes

tsegbaya

Journée mondiale de la population 2018 : déclaration de madame la ministre du plan et du développement économique

tsegbaya

Communiqué portant levée de suspension des greffiers

tsegbaya

Le mouvement “Ma Cause” dit OUI à une nouvelle constitution

tsegbaya

Brésil : Jair Bolsonaro prête serment et s’engage à « défendre la Constitution »

tsegbaya
%d blogueurs aiment cette page :