10 décembre 2019
Soleil FM

Guinée/Santé : L’Association Guinéenne de Pédiatrie affûtent ses armes contre les maladies infantiles

Infos santé

C’est parti pour les journées nationales de pédiatrie. Cette initiative de l’Association Guinéenne de Pédiatrie est placée sous le thème : « Santé mère-enfant ». Cette rencontre qui s’est ouverte ce vendredi 29 novembre 2019 va regrouper durant deux jours, les professionnels de la santé néonatale de la Guinée et d’ailleurs. Et elle a lieu dans un réceptif hôtelier de la capitale.

Les maladies infantiles constituent un véritable casse-tête pour les médecins. En Guinée, beaucoup de nouveau-nés meurent chaque année souvent dans les quatre premières semaines. Selon le rapport de l’organisation mondiale de la santé de 2016, sur vingt millions de naissance, 28% ne survivent pas. Ces cas, selon le directeur général de l’Institut de Nutrition de Santé pour Enfant sont dus au manque de suivi de la mère pendant la grossesse. Dr. Ibrahima Sory Diallo « l’objectif, c’est de réunir tous les pédiatres et gynécologues qu’ils prennent en charge les enfants, les femmes enceintes pour essayer de diminuer toute mortalité infantile qui est très élevées dans notre pays. On a des invités venant de la Suisse et même de la sous-région pour nous aider à assoir une bonne base pour leur prise en charge ». 

Des enfants, mais aussi des mères, ajoute le pédiatre, dans le cadre de la prise en charge, peuvent être séparés « Vous savez pendant la grossesse, beaucoup de pathologies peuvent atteindre le fœtus. Si elles ne sont pas prises en charge par les gynécologues et obstétriciens à la naissance, l’enfant peut avoir une complication. C’est pourquoi nous devront regarder ensemble dans la même direction pour le suivi de ces enfants une fois nés. Cela nous facilite la tâche. »

La banque centrale dans son rapport, montre que le taux de mortalité infantile de moins de -5ans est de 101 pour mille. Alors que les enquêtes de 2017 sur l’immortalité infanto-juvénile étaient de 88 pour mille. Des statistiques très élevées par rapport aux objectifs que l’AGUIPED (l’Association guinéenne de pédiatrie ndlr) s’est fixés, ceux d’atteindre les 25 pour mille en 2020.

Samuel Demba DUOLAMOU

 

Articles Similaires

Enquête sur l’entrée de billets au Liberia : George Weah réclame de la « patience »

tsegbaya

Problématiques de recouvrement des créances : la Guinée abrite la 6eme journée de l’OHADA

tsegbaya

Kouroussa : “la population traumatisée par des forces de l’ordre à Komolakoura”

tsegbaya

Nécrologie: Stéphane Sioké, technicien et maintenancier à Soleil Fm n’est plus !

tsegbaya

Dakar : les jeunes appellent les pays du Partenariat de Ouagadougou à développer des politique de santé inclusive

tsegbaya

MATD – Inondations de Gaoual : le ministre Bourema Condé au chevet des sinistrés

tsegbaya
%d blogueurs aiment cette page :