24 juin 2019
Soleil FM

HAC : des journalistes découvrent le centre monitoring de l’institution

Guinée politique Infos

‘’Journées porte ouverte’’ du mercredi 22 au vendredi 24 mai 2019 à la Haute Autorité de la Communication sise à Kaloum. Elles visent à permettre aux médias de mieux connaître leur organe de régulation. Cette cérémonie a permis aux journalistes présents de visiter le centre de monitoring de la HAC. Cet appareil est capable d’enregistrer à la fois une vingtaine d’émissions.

Créée en 1991 sous l’appellation du Conseil National de la Communication, l’institution a véritablement commencé ses travaux une année après, soit en 1992. Il a fallu attendre 23 ans pour que  le CNC change de statut pour devenir HAC. Une innovation qui a connu assez de progrès, précise dame Martine Condé. « Avec ce changement, l’organe de régulation voit son champ de compétence élargie. Les prérogatives de la HAC s’exercent sur tous les types de médias. Sa principale mission est de veiller à la conformité des contenus diffusés aux lois et règlements ».

Si la liberté de la presse est un acquis en Guinée, son exercice doit se faire en respectant le droit des citoyens. Raison pour laquelle la présidente de la HAC a invité les Hommes de médias à l’étique et la déontologie. « Pour permettre d’informer de manière juste le public, la transparence et d’assurer l’expression des différents courant de pensées. Mais aussi de promouvoir la paix, la démocratie, l’état de droit et les développements économiques et sociaux ».

Pour réglementer les dérapages dans les médias, la HAC en collaboration avec le département de la télécommunication, a instauré un système de contrôle des émissions. Mamady Kéita, commissaire à la HAC, est concepteur de ce système. « Ce centre a aujourd’hui deux systèmes. Nous sommes arrivés à mettre un nouveau sur place qui s’appelle SYSMAPI (Système Monitoring Audiovisuel Par Internet), il a la possibilité de traquer toutes les informations et de les orienter directement sur le serveur central. Donc au jour d’aujourd’hui, nous couvrons les sept régions administratives y compris la zone spéciale Conakry ».

 

Ces journées portes ouvertes s’étendront aux diplomates et associations de presse.

 

SAMUEL DEMBA DUOLAMOU

 

Articles Similaires

Violences à N’Zérékoré : le maire Albert Délamou invite à la paix !

tsegbaya

Déguerpissement : les citoyens de Kipé 2 toujours dans l’amertume !

tsegbaya

Clôture à Addis Abeba du 32e sommet de l’Union Africaine: L’Égypte prend la présidence l’institution panafricaine

tsegbaya

N’Zérékoré : les rotiniers en colère

tsegbaya

Feuille d’audience : le premier ministre reçoit les membres du réseau central de l’alphabet N’Ko

tsegbaya

Real Madrid : la lettre d’adieu de Cristiano Ronaldo

tsegbaya