Soleil FM
  • Accueil
  • Guinée société
  • Hawa Dramé de FITIMA : « 93 millions d’enfants souffrent d’un handicap modéré ou grave à travers le monde »
Guinée société Infos

Hawa Dramé de FITIMA : « 93 millions d’enfants souffrent d’un handicap modéré ou grave à travers le monde »

‘’Promotion des droits des enfants en particulier ceux des enfants souffrant de handicap ‘’ c’est le thème d’une conférence tenue ce samedi 08 septembre 2018 au centre international de recherche et de documentation de Kipé. Objectif, luter contre l’exclusion et la marginalisation des personnes handicapées.  Selon la conférencière Hawa Dramé, 93 millions d’enfants soit 1 sur 30 jusqu’à l’âge de 14 ans souffrent d’un handicap modéré ou grave à travers le monde. Ce handicap peut être moteur, auditif, visuel, psychique ou mental. Les origines du handicap sont parfois méconnues et interprétées de manière mystique ou religieuse. «Dans le contexte  africain le handicap est vécu souvent comme quelque chose de mystique. Donc on ne sait pas l’origine du handicap, et on l’associe à des causes surnaturelles car on se dit que  c’est la fatalité. Puisse qu’on pense que, c’est du maraboutisme, donc on  ne cherche pas de solution ».

Poursuivant son intervention, Hawa  Dramé dit que la fondation internationale Thierno et Mariam fait une prise en charge globale  afin d’aider les enfants qui ont un handicap. « Au niveau de Fitima, nous proposons des prises en charge globales. Parce qu’on ne peut pas prendre un pan du problème. Donc ce que nous leur apportons concrètement, c’est d’abord une consultation médicale qui nous permet d’avoir un diagnostique, parce que ces enfants ont besoin de sortir pour qu’on puisse les accepter vu leur handicap. Pour leur permettre de mener les activités éducatives, qui leur permet d’avoir une certaine autonomie.

 

Dans beaucoup de pays, les droits des enfants souffrant de handicap sont rarement respectés et sont notamment plus susceptibles de ne pas être soignés et de ne pas aller à l’école que n’importe quel autre groupe. Et pourtant, la plupart des pays y compris la Guinée ont procédé à la ratification de la convention internationale sur les droits des enfants et la convention relative aux droits des personnes handicapées.

 

Mabinty Kéita

 

 

 

 

Articles Similaires

Agressions sexuelles : la pression s’accentue sur le Saint-Siège

tsegbaya

Discussion: Millennials Aren’t All London Luvvies

admin

Apple Watch Takes Center Stage Amid iPhone Excitement

admin