Partager
Inauguration du premier Centre de Gestion Agréé en Guinée

Inauguration du premier Centre de Gestion Agréé en Guinée

 Le premier Centre de Gestion Agréé en Guinée a été inauguré hier  jeudi à Conakry. Cet édifice vise à former et orienter les opérateurs économiques  dans le domaine  fiscal et à jouer un rôle d’intermédiaire entre les entreprises et l’administration. La cérémonie qui a eu lieu à Constantin dans la commune de Matam a été présidée par le ministre du budget.

Financé par le Programme d’Appui à  la Réforme des Finances du dixième Fonds Européen de Développement, ce Centre de Gestion Agréé de Guinée a pour vocation d’initier les opérateurs  économique en matière de comptabilité fiscale. Ce nouveau centre offre des services aux adhérents dont entre autre : -L’assistance en matière de comptabilité et de fiscalité ” tenue de comptabilité et l’élaboration des déclarations fiscales” , l’ Elaboration d’état financier « bilan, compte de résultat .. » et des informations financières selon les normes SYSCOHADA et dans le respect des dispositions du code général des impôts, Renforcement des capacités par la formation aux méthodes modernes d’organisation et de gestion, Information en temps réel et sensibilisation sur les innovations. Pour le Ministre  en charge du budget, Mohamed Lamine DOUMBOUYA,  ce centre est un espace de production de savoir mais aussi de recherches pour les opérateurs économiques du pays.

Le représentant de l’Union Européenne en Guinée, Gerardus GIELEN, s’est réjoui  de cette initiative. Il a par la suite invité les opérateurs économiques à s’intéresser à ce centre de gestion agréé.

L’Etat va accorder quelques avantages aux adhérents à ce centre notamment  des services de proximité professionnelle, le suivi permanant des  gestions, l’accompagnement personnalisé et la crédibilité vis-à-vis des partenaires.

Le Ministre a ajouté que les premiers adhérents à ce centre de gestion agréé bénéficieront de cinquante pourcent de réduction fiscale pour une durée de trois ans.

Aboubacar SOUMAH

Laissez un commentaire