Partager
Jacques KOUROUMA  viole le point 04 de l’accord du 13 Mars

Jacques KOUROUMA viole le point 04 de l’accord du 13 Mars

Après toutes ces tractations qui ont eu  lieu entre le Gouvernement et le SLECG jusqu’à obtention d’un accord . Jacques KOUROUMA le Recteur de l’Université de Kindia ne veut pas respecter certaines clauses de l’acccord.

Le Recteur de l’Université de Kindia , Jacques KOUROUMA , déclare être prêt à violer le protocole d’accord qui a été signé entre le gouvernement et le SLECG le 13 Mars . Notamment au point 04 demandant le retablissement des syndicalistes dans leurs droits.

Voici ci-dessous l’intégralité de ce protocole d’accord…

1) Levée de la suspension du Secrétaire Général du SLECG  Aboubacar Soumah et payement de ses arriérés de salaire ;

2 ) Les 30% restants seront payés comme suit : fin mars 2018 avec effet rétroactif à compter du 1er janvier 2018 pour les enseignants en activité. Novembre et décembre 2017 pour les retraités;

3 ) Ouverture d’un couloir de négociations du 02 au 25 mai 2018 sur le point concernant la fixation du salaire de base des enseignants à huit millions de francs guinéens;

4)  Tous les enseignants mutés ou demis de leurs fonctions pour la grève, doivent être remis dans leurs droits. Nul ne sera sanctionné ou poursuivi pour avoir  participe à la  grève;

5) La grève suspendue.

Le  Sécrétaire Général du bureau du SLECG de ladite université Mohamed KABA déclare que : ” La situation risque de dégénérer” .

Les syndicalistes mutés projettent de se présenter demain à l’université de Kindia.

Affaire à suivre!!

Soleil-FM

Laissez un commentaire