17 août 2019
Soleil FM

Justice : Boubacar Diallo ‘’Grenade’’ va devoir en attendre en prison jusqu’au 04 mars

Guinée société Infos

Boubacar Diallo dit ‘’ Grenade’’ devra passer encore quelques jours à la maison centrale de Conakry avant de connaitre son verdict final. Pour la troisième audience consécutive, le juge en charge du dossier n’a pu faire mieux que de renvoyer l’affaire pour le 4 mars prochain. L’audience se tient au tribunal de première instance de Dixinn.

Accusé pour tentative d’assassinat et détention illégale d’armes, le jeune activiste et militant de l’UFDG court dans les cellules de la maison centrale depuis bientôt un an. Pour le collectif des avocats de l’UFDG, cette poursuite ne vise point le principal accusé mais des responsables de l’opposition.

« Ce qui est sûre et certain, les tous les objectifs recherchés ont échoué.  Fallait passer par ce jeune pour atteindre comme d’autres personnes. Nous avons défendu ce dossier avec beaucoup de professionnalisme et de courage malgré que le procureur n’a jamais accepté sa défaite tout au long de la procédure » a déclaré Maître Salifou Béavogui.

Pour Maitre Alseny Aissata Diallo du même collectif de la défense, la mission du procureur de la république dans ce procès est de faire taire les militants de l’opposition en générale et en particulier ceux de l’UFDG. « Nous avons prouvé au tribunal qu’on l’en veut A monsieur Boubacar Diallo parce que c’est un simple partisan d’un parti politique à l’occurrence UFDG. Nous avons prouvé au tribunal que le procureur là pour accomplir une mission, qui est celle de passer par tous les moyens de réduire et exterminer les militants les sympathisants de l’opposition » a t-il ajouté.

Malgré le renvoi de ce procès au 04 mars prochain, les avocats de la défense restent confiants. Unanimement, ils ont au cours de l’audience demandé aux magistrats de faire preuve de courage en disant que le Droit pour faire honneur à la justice guinéenne renchérit Maitre Aissata Diallo : « Nous avons interpellé les magistrats du tribunal à assumer leur responsabilité. Et nous pensons que ce tribunal criminel composé de ces grands magistrats, pourrait dire le droit rien que le droit.  Et si c ‘est le droit qui sera dit, notre client sera libéré purement et simplement de ces faits non établis »  

Le procureur de la république près dudit tribunal a pour sa part, réitéré sa demande de 20 ans de prison et cinq ans de sureté ferme.

Affaire à suivre…

SAMUEL DUOLAMOU

 

Articles Similaires

Smart speaker sales will eventually hit a wall – report

admin

Fitness | How To Start (Or Get Back Into) Running

admin

Déguerpissement : Dar-Es-Salam va-t-il tomber comme Kaporo-Rails ?

tsegbaya

Overeating Healthy Food Is As Bad As Eating Junk Food

admin

Éliminatoires CAN 2019 / Guinée – Centrafrique : les deux équipes se disent bien préparées pour la confrontation

tsegbaya

Dabola : Un trafiquant de peau de panthère condamné à un an d’emprisonnement dont 10 mois avec sursis !

tsegbaya
%d blogueurs aiment cette page :