21 mai 2019
Soleil FM

La dépouille de Kofi Annan est arrivée au Ghana

Afrique Infos

La dépouille de l’ancien secrétaire général des Nations Unies, Kofi Annan, est arrivée lundi au Ghana, son pays natal, et une cérémonie y a été organisée.

Son épouse, Nane Maria Annan, ses enfants et de hauts responsables de l’ONU ont accompagné le cercueil venu de Genève, qui était recouvert du drapeau bleu des Nations unies. Le diplomate et prix Nobel de la Paix – premier dirigeant de l’ONU issu de l’Afrique sub-saharienne – est mort le 18 août à l’âge de 80 ans. Le président du Ghana Nana Akufo-Addo était présent lors de la cérémonie d’arrivée de la dépouille. Des dirigeants traditionnels, des membres éminents du clergé, de hauts dirigeants militaires ainsi que des hommes politiques ont également participé à la cérémonie.

Le cercueil a été porté par six soldats ghanéens. Le drapeau de l’ONU placé sur le cercueil a été remplacé par celui du Ghana – rouge, jaune et vert. Le public sera autorisé à rendre hommage à Kofi Annan à partir de mardi. De nombreuses personnalités du monde entier sont attendues jeudi pour les obsèques nationales.

Kofi Annan, qui résidait en Suisse, sera enterré dans le nouveau cimetière militaire d’Accra, la capitale du petit pays d’Afrique de l’Ouest, « l’endroit le plus approprié pour accueillir feu Kofi Annan », avait déclaré fin août le président Nana Akufo-Addo, à l’issue d’une rencontre avec la famille du défunt. « Kofi Annan était l’un des hommes les plus illustres de sa génération », avait poursuivi le président du Ghana. « C’était un grand frère pour moi. Il m’a donné beaucoup de conseils sur comment gérer des problèmes sensibles, donc c’est un tournant important dans ma vie », avait déclaré, ému, M. Akufo-Addo. A l’annonce de la mort de Kofi Annan, le Ghana avait déjà décrété une semaine de deuil national, mettant tous les drapeaux du pays en berne. M. Annan avait quitté son pays natal pour la Suisse, d’abord pour poursuivre ses études à l’université de Genève au début des années 1960, puis pour poursuivre sa carrière, longue de quatre décennies, au sein des Nations unies.

 

Source : LaLibre

Articles Similaires

La société Wala remporte le Prix MIT Zambezi pour l’Innovation dans l’Inclusion Financière

tsegbaya

Grève des enseignants : l’axe Cosa-Bambéto barricadé !

tsegbaya

Procès Moussa Yéro renvoyé devant la cour constitutionnelle

tsegbaya

Processus électoral : la CENI rencontre la Convergence de l’opposition démocratique – COD

tsegbaya

N’Zérékoré: des enseignants en colère devant la DPE

tsegbaya

Série de prise de contact/la CENI rencontre la société civile et la mouvance

tsegbaya