Soleil FM
  • Accueil
  • santé
  • La détresse : le suicide en est-il solution ? Dr Chérif Allassane répond !
Infos santé

La détresse : le suicide en est-il solution ? Dr Chérif Allassane répond !

Le Suicide est l’acte délibéré de mettre fin à sa propre vie. A l’échelle mondiale environ 1 million de personnes se donnent la mort chaque année. Docteur CHERIF est un Psychologue, écrivain qui rassure que le nombre de suicide est moins élevé en Afrique et cela grâce à l’entourage et à l’amour familial.

CHERIF Alhassane est le spécialiste que notre reporter a consulté. Il nous donne les raisons qui peuvent pousser une personne à vouloir se donner la mort mais aussi les mesures à prendre si nous sommes en face de quelqu’un désirant le faire.

« Il faut de la souffrance insupportable dans laquelle l’individu se trouve et dit je n’en peux plus. On pense qu’en mettant fin à sa vie, on résout tous les problèmes. C’est une façon de fuir l’essentiel des problèmes. Quand la goutte d’eau déborde  le vase. Si vous prenez la France, environ  120 milles personnes qui se donnent la mort, mais il y a aussi certaines formes de pathologie qui entraîne cela. On peut citer la dépression qui est un facteur essentiel, il y a la schizophrénie c’est-à-dire la folie, et il y a aussi la toxicomanie et l’alcoolisme. Au lieu d’attendre la phase suicidaire, il faut aller voir les médecins. Chaque cas demande une technique différente », dit-il.

CHERIF Alhassane nous donne l’exemple d’une patiente. Il cite également des mesures d’accompagnement : « C’est la première fois que nous allons la recevoir, c’est la présidente du parlement des enfants qui nous l’a amenée. Cette femme-là, elle vient, nous allons l’aider. La psychologie va servir à cette fille qui a été battue même. Si on répare la blessure physique mais une blessure reste ancrée, c’est la blessure psychologique et c’est à ça que nous allons nous attaquer puis éventuellement voir comment on réinsère la personne dans un système familial si elle le désire.La réinsertion sociale est aussi très importante. il y a tout pour l’accompagner. Il y a le soutien psychologique, si elle est dépressive on peut arriver à faire une vraie cure. On soigne complètement l’épisode dépressif. »

Pour Docteur CHERIF, l’individu suicidaire est une personne qui refuse sa difficulté et pense que la solution se trouve dans la mort  : « La solution se trouve dans la vie, l’élément qui pose problème et le dépasser, parce que quelques fois d’ailleurs, vous êtes récupérer.Vous pensez à la cause qui vous poussait à vous tuer mais vous dites mais ce n’est pas possible, mais ce n’est pas moi cela. Je donne un exemple, vous êtes très amoureuse, c’est l’acte le plus naturel et puis vous voulez vous donner la mort pour ce monsieur là et puis vous vous récupérez. Vous êtes heureuse, vous avez été poussée par une pulsion. C’est lui ou c’est la mort. On n’essaie pas de raisonner la personne mais de la mettre en face de la réalité de la vie. Les sentiments amoureux font partie de la vie mais les déceptions aussi font partie de la vie. Est-ce que cela mérite qu’on se donne la mort ? »

 

Enfin, le médecin laisse entendre qu’une détresse trop grande peut pousser au suicide. Même si le suicide n’est réellement qu’un appel au secours, entendu trop tard.

 

Ebène Baloka

Articles Similaires

La FIFA menace le Nigeria et le Ghana

tsegbaya

« Alerte, la Côte-d’Ivoire est en danger: Allassane Ouattara prépare une réconciliation piégée », dixit Anderson Loa

tsegbaya

Ministère de la justice – des changements profonds dans l’administration judiciaire

tsegbaya