Partager
La Guinée prendra part aux huitièmes jeux de la francophonie

La Guinée prendra part aux huitièmes jeux de la francophonie

La Guinée participera aux huitièmes jeux de la Francophonie prévus en Côte d’Ivoire. Rencontré ce jeudi, le directeur national des sports et des activités physiques rassure que toutes​ les dispositions sont prises pour la bonne participation des athlètes guinéens à ce rendez-vous.

C’est une délégation guinéenne composée de dix artistes et soixante-neuf athlètes venus des différentes fédérations sportives qui prendront part à ces jeux de la Francophonie. Lancinet Kabasan Keita directeur national des sports et des activités physiques, est le chef de la délégation​ Guinéenne.

« Par rapport à la préparation administrative, le département est déjà à 100%. La préparation technique, c’est au niveau des fédérations et du comité olympique national.  A ce niveau aussi, tout est prêt. Les artistes culturels qui doivent participer préparent aussi leur compétition. La délégation guinéenne doit être forte de quatre-vingt dix-sept personnes, dont soixante-neuf sportifs et dix artiste et dix-huit officiels » a-t-il affirmé.

 Les fédérations qui seront présente à ces jeux sont: athlétisme-fille et garçon, basketball féminin, cyclisme masculin, judo-fille et garçon, handisports en athlétisme garçon et la lutte, le football masculin et le tennis de table.

Sur le plan culturel, la Guinée sera présente en Côte-d’Ivoire en chanson, en conte, en sculpture et en littérature.

Le choix de ces différents athlètes et artistes a été fait sur la base des compétences, précise Lancinet Kabasan Keita: « le choix a été très facile. En sport, ce sont des meilleurs sportifs de différentes disciplines choisis. En culture, c’est un jury international qui est venu faire la sélection ».

 

Ces jeux de la francophonie vont démarrer le 21 Juillet prochain et la délégation guinéenne quitte Conakry le 19 de ce mois, renchérit le directeur national des sports et des activités physiques.

 

 

Aboubacar Soumah

 

 

 

Laissez un commentaire