Soleil FM
Guinée société Infos

Labé : un jeune-homme tue son ami à cause de trois-milles francs guinéens

L’assassinat, vendredi nuit, d’un conducteur de taxi-moto par son ami personnel, à cause de 3000 francs guinéens, a provoqué une escalade de violence dans la ville de Labé. La concession des parents du présumé assassin et la citerne de secours de l’Unité des Sapeurs Pompiers de Labé ont été incendiées par des manifestants en colère dans la matinée de ce samedi.

Âgé de 35 ans, marié à une femme et père de deux enfants, le jeune Abdrahmane Sow, conducteur de taxi-moto a été assassiné à Dombi, un secteur du quartier Daka dans la commune urbaine de Labé. Son père Mamadou Sow, ancien professeur de chimie à la retraite explique la source du problème :  » mon enfant est né en 1983 et il est décédé, poignardé par son copain. A cause d’un petit malentendu, ce dernier a poignardé mon fils. Avant qu’on arrive à l’hôpital, il a rendu l’âme. L’origine de leur problème tourne autour de 3 000 GNF ». 

Le corps de la victime a été examiné par le médecin légiste de l’hôpital régional de Labé. « Nous relevons des lésions superficielles d’abord.  Et sur ces lésions, nous sommes attelés à vérifier s’il s’agit de plaies par arme blanche ou pas, et puis, et puis est-ce-qu’il s’agit de lésions mortelles », précise Dr Amadou Mouctar Diallo

Après l’annonce de cette triste nouvelle, les jeunes en colère ont barricadé la route qui mène à Dombi,  empêchant toutes circulations. Finalement, la concession des parents du présumé assassin a été incendiée. Les sapeurs-pompiers voulant intervenir pour éteindre le feu, leur citerne a aussi été prise à partie. Une situation qui indigne le  chef-service incendie et secours de Labé. Selon commandant Mory Kany Camara : « il n’y’a pas eu de perte en vies humaines mais il y’a eu des blessés. Le chauffeur a été blessé et les autres ont fuit. Finalement, le camion a été brûlé« .

 

Le présumé assassin Sadjo barry a été mis à l’abris, dans un endroit sûr, selon une source sécuritaire.

 

Soleil FM, 93.5

Articles Similaires

Négociations syndicat-gouvernement : les ligne n’ont pas bougé

tsegbaya

La Guinée très bientôt sur la scène culturelle africaine et internationale

tsegbaya

Mamou : confrontation entre manifestants et forces de l’ordre

tsegbaya