Partager
Labé: le VIH-SIDA se propage à une proportion inquiétante

Labé: le VIH-SIDA se propage à une proportion inquiétante

Le taux de prévalence du VIH/Sida atteint une proportion inquiétante dans la Région Administrative de Labé. Plus de 1600 patients dont 60 enfants sont placés sous antirétroviraux à l’hôpital régional, contre 124 femmes séropositives en grossesse qui suivent actuellement des traitements dans les différentes structures sanitaires de la région.

C’est le directeur régional de la santé de Labé qui tire la sonnette d’alarme sur la propagation à une proportion inquiétante du VIH-SIDA dans la région. Docteur El-Hadj Mamadou Oury Bah précise : « actuellement nous avons plus de 1 600 personnes qui sont sous ARV au niveau de l’hôpital régional de Labé. Parmi elles, figurent soixante enfants et deux jeunes ». Il ajoute ceci : « Si je prends la région de Labé, nous avons au moins cent-vingt-quatre (124) femmes en grossesse séropositives qui sont sous traitement dans les différentes structures de la région ; dont on ignore le statut des maris ».

Pour la baisse de cette tendance, les autorités sanitaires de Labé préconisent un renforcement et une intensification des séances de sensibilisation sur le terrain. « Nous allons organiser des conférences-débats dans cinq (05) préfectures et au niveau des autorités sanitaires, nous allons organiser des carnavals, au cours desquels nous distribuerons des T-Shirts et des préservatifs » dixit Docteur El-Hadj Mamadou Oury Bah.

 

Selon certains spécialistes, cette campagne de sensibilisation entreprise doit utiliser des stratégies intégrant l’épineuse question de l’adolescence dans ce contexte de mondialisation non-contrôlée.

 

Idrissa Sampiring Diallo depuis Labé pour Soleil FM

Laissez un commentaire