Soleil FM
Cultures Infos

L’art nourrit-il son Homme ?

L’Art nourrit-il son Homme ? La question aujourd’hui se pose avec acquittée. De l’artisan à l’artiste musicien chanteur, du chanteur au peintre sans oublier le coiffeur de Locks, tous ont chacun des avis mitigés.

Ibrahim BARRY communément appelé  King ’art est un artiste peintre. C’est ce métier qui lui permet de vivre. « Je suis un artiste peintre, je ne vis que de la peinture depuis mon enfance. C’est le seul travail que j’ai et ça fait 13 ans que je fais la peinture. Travailler, c’est être courageux. »

DIALLO Thierno Ousmane, alias Wandjan Dimedi est artiste chanteur, auteur et compositeur. Comme Ibrahim BARRY le peintre, ce dernier aussi nous confie vivre de sa musique. « Oui, je vis de mon propre art, je vis de ma musique et ce que j’ai à dire aux guinéens c’est d’être unis. Ne nous focalisons pas sur les politiques parce que ces hommes sont déjà des hommes qui ont leur vie donc on doit essayer de vivre en harmonie  et avant tout la Guinée est une famille, que Dieu bénisse la Guinée et les Guinéens. »

Il fait de l’artisanat et est également le  Président de l’ONG AFAG. DIANE Ibrahima, est marié à 2 femmes et père de 6 enfants. Il se tire bien d’affaire grâce à son métier. « Je suis maitre tailleur depuis 1992, je ne fais rien d’autres sauf l’artisanat. C’est à travers mon petit métier là, j’ai fait tout, c’est à travers ça je me suis marié, c’est à travers ça, je nourris mes enfants. J’ai 18 apprentis autour de moi », laisse-t-il entendre.

Contrairement aux autres, cet artiste chanteur et coiffeur de Locks, ne vit pas de sa musique. Mohamed CAMARA confie : « Il y a de cela 10 ans aujourd’hui que je vis de la coiffure des locks, des dreads et des rastas, je vis de cela et je me suis marié de cela. »

 

Vivre de son savoir-faire est le désir ardent de tout travailleur. Si dans certains cas le contraire se produit, il est quand même  important d’exercer un métier pour éviter le chômage.

 

Ébène Baloka

Articles Similaires

Hommage à Kofi A. Annan / Par Akinwumi A. Adesina Président de la Banque africaine de développement

tsegbaya

Prix du carburant : syndicats et gouvernement ne se lassent point de rencontres !

tsegbaya

Le SLECG sur le point de grever jusqu’à satisfaction

tsegbaya