Soleil FM
Guinée société Infos

L’association scolaire estudiantine de Guinée proteste contre la paralysie des cours

La marche pacifique de l’association scolaire Estudiantine de Guinée (ASEG) a été empêchée ce lundi 29 octobre par les forces de l’ordre sur l’autoroute Fidel Castro. Ces écoliers réclament  le retour de leurs professeurs titulaires dans les salles de classes.

« Libérez l’école guinéenne; à bas le boycott des cours; l’éducation, un droit pour tous », C’est par ces slogans qu’a débutée la marche pacifique de l’ASEG.  A peine commencé, les élèves grevistes ont été dispersés par des gaz lacrymogènes des forces de sécurité. Selon le président de l’association scolaire Estudiantine de Guinée, leur objectif est bien défini.

« Nous avons décidé aujourd’hui de protester contre la paralysie des cours au sein du système éducatif guinéen. Depuis le 03 octobre dernier, nous savons tous que les élèves des établissements publics n’étudient guère sauf ceux du privé. Ce qui est anormal à nos yeux, c’est une discrimination d’une part.  Nous voulons une étude équitable », dixit Kabinet Keita.

Poursuivant, il estime que ces enseignants contractuels n’ont pas les qualités pour substituer leurs professeurs titulaires en situation de grève. « Ces gens en majorité n’ont aucun niveau. D’ailleurs avec des élèves très faibles, qu’est-ce que ces contractuels vont changer ? Si tout cela nous arrive, c’est parce que nos autorités ont leurs enfants à l’étranger ».

Pour la prochaine marche, l’ASEG compte faire appel à tous les élèves et étudiants pour rallier les autorités du pays. « Notre prochaine marche sera orientée vers la présidence, au ministère de l’éducation. Avec nos frères de l’université, nous irons faire un sit-in de ce coté »

 

L’itinéraire du camp carrefour aéroport Gbessia jusqu’à Bonfi  n’a pas été respecté à cause de l’irruption des agents de sécurité qui ont disloqué la marche à Gbessia.

 

SAMUEL DUOLAMOU

 

 

Articles Similaires

Un décret du chef de l’Etat Alpha Condé valide Mohamed Lamine Bangoura à la tête de la cour constitutionnelle

tsegbaya

AUTRICHE , ASGARDIA Nation Spatiale

tsegbaya

Just Two Surface Devices May Have Caused Pulled Recommendation

admin