Soleil FM
  • Accueil
  • Monde
  • Laurence ROUYER sur l’impact des jeux éducatifs dans l’épanouissement de l’Enfant
Infos Monde

Laurence ROUYER sur l’impact des jeux éducatifs dans l’épanouissement de l’Enfant

Laurence ROUYER connu sous le nom de : « La Mère des Enfants », est une française vivant en Guinée, fondatrice d’une association d’aide Humanitaire « Hakuna Matata », depuis 2010. Aimer ses enfants tout en leur inculquant des valeurs reste son combat quotidien.

L’enfant est l’avenir et l’espoir de demain, l’éduquer et être à ses côtés pour son épanouissement est le rôle qui incombe à tous. Laurence ROUYER est une passionnée des enfants. Elle indique : «  La Passion pour les enfants m’est venue déjà toute petite. Cette passion était basée déjà sur mes études, puisque j’ai travaillé dans l’enfance et le social. Ensuite, le rêve de partir faire l’humanitaire et d’aider les enfants dans la nécessité me trottait déjà en tête depuis mon adolescence. Mais j’ai pu en fait réaliser ce rêve en 2010 puisque j’ai rencontré un guinéen qui m’a ouvert la porte de son pays et je suis évidemment tombée sous le charme de la Guinée »

Surnommée la Mère des Enfants, Laurence ROUYER de la Maison du bonheur ‘‘Hakuna Matata’’ qui signifie en Swahili ‘‘Pas de Soucis’’ met un accent particulier sur l’importance de l’éducation. Elle insiste tout de même sur le divertissement en citant en exemple sa Maison en ces termes «  L’éducation c’est la base de tout donc pour la construction d’un enfant pour qu’il devienne un adulte conscient, il doit apprendre mais avec un bon encadrement, pas n’importe lequel. On essaie de mettre un outil nécessaire à leur développement intellectuel, des livres et des jeux. On a une bibliothèque et on a aussi des jeux éducatifs, des activités culturelles et des activités artistiques et qui permettent de développer leur sens. En fait, tout ce qui pourra leur permettre de s’épanouir. »

Hortense POWDERMAKER ne disait-il pas que ‘‘tout divertissement est une éducation plus efficace que l’école, parce qu’il fait appel à l’émotion et non à l’intelligence.’’ Il est donc important de faire comprendre qu’un enfant qui étudie en jouant est un enfant épanoui et intelligent. N’est – il pas important de songer à inscrire des matières ou organiser des journées ou sorties culturelles pour le bonheur et le plaisir des enfants, chose qu’on ne retrouve pas dans toutes les écoles de la place.

 

Ebene Baloka

Articles Similaires

Grève des enseignants : le SLECG crie au secours !

tsegbaya

Négociations syndicat-gouvernement : les ligne n’ont pas bougé

tsegbaya

Guinée : le 1er salon des entrepreneurs de Guinée annoncé pour le premier trimestre de 2019

tsegbaya