Soleil FM
Afrique Infos

Le Burundi expulse l’équipe de l’OMS

Le Burundi a expulsé le représentant de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) dans le pays ainsi que trois autres experts de santé travaillant pour ce bureau.

Une lettre non signée émanant du ministère des affaires étrangères a déclaré le représentant de l’OMS, le Dr Walter Kazadi Mulombo, et trois autres personnes “persona non grata” et leur a donné 48 heures pour quitter le pays.

Les autres personnes visées par cette note du ministère sont le professeur Tarzy Daniel, le docteur Ruhana Mirindi Bisimwa et le docteur Jean Pierre Murunda.

Le ministre burundais des affaires étrangères, Ezechiel Nibigira, n’a ni nié ni confirmé l’authenticité de la lettre lors d’une interview téléphonique, mais une source proche du ministère a confirmé son authenticité à la BBC.

e ministère n’a pas précisé les raisons qui ont motivé l’expulsion des fonctionnaires onusiens.

Le gouvernement burundais fait face à des critiques pour avoir maintenu l’organisation des élections en pleine pandémie de coronavirus.

Des meetings de campagne des candidats à la présidence ont lieu dans tout le pays à l’approche des élections du 20 mai au cours desquels aucune mesure de distanciation sociale n’est observée – ce qui fait craindre que le virus ne se propage.

Lors d’un point de presse mercredi, l’International Crisis Group a déclaré que le gouvernement burundais avait adopté une position de déni, en remettant en cause le nombre de cas de coronavirus dans le pays.

Le pays a annoncé 27 cas de personnes téstées positives au Covid 19 jusqu’à présent, dont un décès.

BBC

Related posts

Manifestation du FNDC du lundi 06 janvier 2020 : communiqué du ministère de la sécurité et de la protection civile sur la situation à 18 heures

tsegbaya

N’Zérékoré / le président de district de Nyampara libéré provisoirement sera devant le juge très prochainement

tsegbaya

Consultations nationales : des partis politiques expriment leurs positions au chef du gouvernement

tsegbaya