27 juin 2019
Soleil FM

Le ministère de la citoyenneté et les Nations-Unies se penchent sur la question de la paix en Guinée

Guinée politique Infos

‘’ La stratégie nationale de la prévention de conflit et le renforcement de la citoyenneté’’, c’est le thème qui a réuni le ministère de la citoyenneté et les Nations-Unies. La rencontre a eu lieu ce mardi 13 novembre dans un hôtel situé  dans la commune de Kaloum.

Selon le représentant du Ministère de la citoyenneté, l’objectif de cette rencontre, est d’éloigner le peuple de Guinée des multiples conflits qui continuent depuis toujours à causer des soucis.

« L’éloignement progressif du peuple de Guinée des valeurs sur lesquelles notre société est bâtie. Le respect de la dignité la liberté. Parmi ces types de conflits, il y’a entre autres les conflits miniers, les conflits fonciers et domaniaux, les conflits sociopolitiques et électoraux. Ils entraînent généralement  des violences et des violations des droits de l’homme », a précisé Alseny Thiam.

Les sources de ces conflits sont souvent liées au manque d’impunité et au non-accès de la population aux services publics, explique Alseny Thiam. « L’insuffisance, le faible accès des citoyens aux services et infrastructure sociaux de base. Les insuffisances de certains textes législatifs, la corruption et l’impunité ».

De son coté, le représentant des Nations-Unies estime que le seul moyen pour neutraliser ces différends qui perdurent est la sensibilisation. Ebi Kouaduo déclare : « Il nous faut savoir discerner les vraies choses susceptible d’alimenter les conflits d’où qu’ils puissent venir, anticiper les malentendus qui s’inscrivent malicieusement dans la conscience collective, des doutes occasionnant une rupture de confiance du dialogue citoyen. Pour faire face de manière idoine, nous devrons tous promouvoir la paix, la cohésion sociale, qui sont des préalables indispensables du développement ».

 

Le Ministère de la citoyenneté a par fini, interpellé tous les citoyens à préserver la paix, la quiétude, la solidarité et l’unité nationale pour le développement de la Guinée.

 

SAMUEL DUOLAMOU

 

 

 

Articles Similaires

« Si vous faites vos travaux, je serai moins envahi », dixit Alpha Condé aux ambassadeurs

tsegbaya

Match Guinée-Côte d’Ivoire : deux nouveaux joueurs dans la liste !

tsegbaya

Justice : ouverture à Conakry de la session disciplinaire pour 31 cas de plaintes contre des magistrats

tsegbaya

Migration irrégulière : L’OIM et l’ambassade de l’Italie lancent une vaste campagne de sensibilisation sur le phénomène

tsegbaya

« Notre SLECG ne va jamais se désaffilier de l’USTG car enfanté par lui », dixit Kadiatou Bah, secrétaire générale du SLECG

tsegbaya

Effrayant : il avoue avoir découpé puis mangé sa mère

tsegbaya