23 mars 2019
Soleil FM

Le PADES rend hommage aux héros guinéens à la veille du 2 octobre

Guinée politique Infos

Après deux mois d’absence au pays, le président du PADES parti des démocrates pour l’espoir est rentré au pays le dimanche dernier. Pour faire le compte rendu à ses militants des activités menées au cours de sa tournée africaine européenne et américaine, le bureau politique national du parti a convoqué ce samedi 29 septembre 2018 une assemblée générale extraordinaire.

La rencontre qui s’est tenue au siège national du parti sis à Nongo dans la commune de Ratoma a connu la présence de plusieurs fédérations du parti des cinq communes de la capitale et quelques villes de l’intérieur du pays. Tous dans leur discours de circonstance à travers la mobilisation étaient venus témoignés leur déterminations au parti.

Le discours du député au cours de cette assemblée générale hebdomadaire a commencé par observer une minute de silence en la mémoire des héros guinéens qui se sont battus contre le régime colonial en Guinée. Le président du PADES cite nommément l’Almamy Samory Touré, Dina Salifou, Alpha Yaya Diallo et Zégbéla Togba.

‘’ Aujourd’hui nous sommes le 29 septembre, la Guinée a soixante ans, nous ne devons pas rester sans rendre hommage à nos devanciers dont Sékou Touré, Saifoulaye Diallo, Lansana Béavogui. Si aujourd’hui nous parlons de partis politiques, de développement économique et social, c’est par ce qu’a un moment donné de notre histoire certains hommes et femmes se sont sacrifiés’’ a entamé Ousmane Kaba dans son discours introductif.

Le discours d’une vingtaine de minutes a abordé toutes les questions brulantes du moment. De la grève du SLECG à la cour constitutionnelle, en passant par le dossier du port, l’état des routes mais aussi la réconciliation nationale tout a été évoqué par l’ancien ministre de l’économie.

Faisant son compte rendu, l’orateur a précisé ‘’les guinéens de tous les coins du monde suivent de près ce qui se passe au pays, au Maroc en France, aux Etats Unis, en Hollande, en Belgique et en Angleterre tous suivent de près ce qui se passe dans leur et ont soif à un changement. Aujourd’hui les guinéens ou ils se trouvent sont fatigués de voir leurs concitoyens dans la misère’’ a indiqué l’ancien président de la commission des affaires économiques du parlement.

Sur la question des enseignants l’économiste est claire ’’ tout le monde sait que les enseignants sont mal payés par ce qu’ils n’ont pas ou se débrouiller, mais le mal c’est que la Guinée est le seul pays de la sous-région qui prépare mal de ses enfants. Aujourd’hui nous sommes à 13 pour cent du budget alloué à ce secteur alors que les pays autour de nous sont à plus de 35 pour cent. Nous disons aux enseignants de rejoindre le PADES car c’est leur parti’’.

Aujourd’hui les guinéens sont fatigués par la misère et le chômage quand vous parler de ça on dit que vous êtes ethnocentriques. Or la seule chose que les guinéens ont en partage c’est la misère, la vétusté des routes, l’obscurité j’en passe’’ a lâché l’opposant dans un ton de moquerie.

‘’ Nous avons tous suivi le dossier je crois que le PADES s’est exprimé sur la question, le port est un patrimoine de l’Etat on ne peut pas se permettre de négocier une concession au port comme si on n’avait à faire à une propriété privé’’ a-t-il conclut.

 

Mohamed Lamine Yansané

 

 

Articles Similaires

Ministère de la justice – des changements profonds dans l’administration judiciaire

tsegbaya

Sports : les techniciens à la recherche de bons talents pour la première académie de la FEGUIFOOT

tsegbaya

Félix Tshisekedi prête serment et devient officiellement le 5ème Président de la RDC

tsegbaya

Environnement : la  cuisinière solaire, une alternative durable  

tsegbaya

Prix du carburant : les forces sociales prévoient d’autres marches

tsegbaya

Environnement: le parlement guinéen adopte un nouveau code de protection de  faune sauvage et de la réglementation de la chasse 

tsegbaya