22 mars 2019
Soleil FM

Le SLECG sur le point de grever jusqu’à satisfaction

Guinée économie Infos

Ce samedi 29 septembre au cours de son assemblée générale, le SLECG a fait le bilan des deux réunions tenues cette semaine avec le gouvernement.  Il a menacé d’illimiter sa grève si aucune issue n’est trouvée pour le dénouement de la crise qui mine le système éducatif.

Les membres du bureau exécutif national du SLECG ont entamé leur assemblée générale par des slogans. OUAMOUNO MOHAMED, secrétaire administratif du bureau exécutif affirme :  «Nous avons repris les négociations avec la gouvernement. Dr Alya Camara a placé la rencontre sous trois (3) paramètres. Le premier était la fête d’indépendance, la rentrée scolaire 2018-2019 et l’avis de grève déposé par le SLECG en ajoutant le revirement des enseignants. Et nous avons été inflexibles sur ces points, c’est pourquoi on leur a dit de nous laisser consulter notre base pour une réponse fiable ».

Le secrétaire général du SLECG présent à la rencontre a réitéré le mot d’ordre de grève si l’Etat ne revoit pas sa copie, en ce qui concerne le salaire des enseignants. « On les a écouté, mais nous n’avons pas manqué de leur dire que quelque soit les problèmes, vous ne devriez pas bloquer le salaire des enseignants. Donc quelque soit les menaces,  si jusqu’au 03 octobre, rien n’est fait, personne ne doit répondre à un appel si les huit millions ne sont pas obtenus », a déclaré Aboubacar Soumah.

 

Le SLECG menace de suivre une grève illimitée si la négociation avec le gouvernement ne connait pas de suite favorable, dans les prochains jours.

 

Fantagbè Konaté

 

 

Articles Similaires

Une femme de 92 ans tue son fils qui voulait la mettre en maison de retraite

tsegbaya

tsegbaya

Laeticia dans une idylle amoureuse ??

tsegbaya

Nouvelle équipe de la CENI : regard des citoyens de la capitale

tsegbaya

Urgent : la cour constitutionnelle a un nouveau président Mohamed Lamine Bangoura

tsegbaya

Guinée : Dr Ousmane Kaba dans le collimateur de la justice pour avoir tenu des propos ‘’ethnocentristes et de propagande régionaliste’’

tsegbaya