18 janvier 2020
Soleil FM

Législatives : le PADES demande une élection libre et transparente

Guinée politique Infos

Le Parti des Démocrates pour l’Espoir – PADES a tenu sa traditionnelle assemblée générale ce samedi 11 janvier 2020 à son siège à Nongo, dans la commune de Ratoma.  La rencontre présidée par son coordinateur général, Mohamed Kaba, était axée  sur l’élaboration de la nouvelle constitution, et les violences enregistrées le 06 janvier dernier à Kankan.

A l’entame de cette assemblée générale, le coordinateur général du PADES a d’abord réitéré la position de sa formation politique par rapport aux élections législative du 16 février prochain, position qui est de faire en sorte qu’il y ait une élection libre et transparente en Guinée.

« Notre position, c’est de faire en sorte qu’il y’ait des élections législatives en Guinée. Que ces élections soient inclusives, que ces élections soit transparentes et que ces élections soient le reflet de la volonté du peuple de Guinée. Personne ne peut parler au nom du peuple, c’est le peuple qui parle en son nom et le peuple, il parle à travers les élections et il confit son mandat, son pouvoir à des gens qu’il a choisi », dixit Mohamed Kaba.

S’agissant des violences récemment enregistrées dans la ville de Kankan, le coordinateur général du PADES demande au Président de la République de surseoir à son projet de nouvelle constitution, pour le maintien de la paix et la stabilité dans le pays.

« Aujourd’hui, nous avons besoin d’avoir la stabilité dans notre pays, nous avons besoin que la sous-région soit stable. Et nous disons au professeur  Alpha Condé et à tous ses membres qu’ils arrêtent  ce projet. Il n’est pas bon pour la démocratie, il n’est pas bon pour la sous-région. Il faut qu’ils comprennent cela. Nous avons besoin de paix, nous avons besoin d’unité », a ajouté Mohamed Kaba.

 

Pour finir, ce responsable du parti de Docteur Ousmane Kaba affirme qu’il est grand temps que les autorités du pays, prennent des dispositions idoines pour la préservation de la paix et la quiétude sociale, en Guinée.

 

ARRY CAMARA

 

 

Articles Similaires

Un nouveau président de la cour constitutionnelle ne sera pas élu ce jeudi 27 septembre

tsegbaya

Ahunna Eziakonwa prend fonction comme Directrice du Bureau Afrique du PNUD

tsegbaya

L’ethnocentrisme est la principale menace qui guette fondamentalement la Guinée, selon Sékou Koureissy Condé

tsegbaya

Portrait: Qui est Mama Africa Miriam MAKEBA ?

tsegbaya

18 personnes périssent dans un accident mortel à Kouloundala !

tsegbaya

Un panel de IPPF Afrique met exergue les avancées sur la couverture sanitaire universelle dans 3 pays de l’Afrique

tsegbaya
%d blogueurs aiment cette page :