25 janvier 2020
Soleil FM

Les femmes du FNDC dans la rue contre les “tueries” pendant les manifestations

Guinée politique Infos

Les femmes du front national pour la défense de la constitution se sont fait entendre ce mardi à travers une marche pacifique. Elles dénoncent notamment les tueries de jeunes lors des manifestations. Du rond-point de Bambéto à l’héliport à la Belle-Vue, les forces de l’ordre ont quadrillé cette marche qui visiblement n’a connu aucun incident.

Majoritairement habillées en blanc, les femmes du Front National pour la Défense de la Constitution dénoncent ce qu’elles appellent L’arrestation arbitraire des membres du FNDC. Elles disent aussi manifester contre les tueries des enfants innocents. Hadja Maimouna Bah Diallo, leur porte-parole explique  « Finalement, nous avons compris que nous n’avons toujours pas été entendues par les autorités de ce pays. Vous n’êtes pas sans savoir que depuis maintenant plus d’un an, nous sommes en train de marcher pour demander justice pour nos enfants morts et aussi, que ces tueries des jeunes enfants à la fleur de l’âge cessent et que ça se stoppent. Malheureusement, ces derniers jours ont prouvé que nous n’avons pas été entendues jusqu’à présent, parce qu’en deux jours ici, on a enregistré onze morts. Tout récemment en une semaine, on a enregistré huit morts. Et aujourd’hui, au moment où je vous parle, il y’a huit corps au niveau de nos morgues qui ne sont pas encore enterrés et ce ne sont que des jeunes à la fleur de l’âge ».

 

HONORABLE Fatoumata Binta Diallo elle, bien que présente à cette manifestation, demeure pessimiste quant au résultat attendu.

« Nous savons que cette marche n’apportera rien puisque ce n’est pas la première fois que nous marchons, mais notre seul moyen, notre force, c’est de sortir dans la rue et montrer à tout le monde que vraiment, nous avons besoin d’être écoutées », dira-t-elle.

 

Ces femmes ne comptent pas baisser les bras dans leur lutte. Elles ont annoncé des séries de manifestation, jusqu’à disent-elles, la fin de l’injustice en Guinée.

 

THERESA MARIA SEGBAYA

Articles Similaires

La détresse : le suicide en est-il solution ? Dr Chérif Allassane répond !

tsegbaya

Lancement du concours prix littéraire William Sassine au centre international de recherche et de documentation de Kipé

tsegbaya

Pourquoi le SLECG version Soumah met fin à son affiliation à la structure syndicale de l’USTG ?

tsegbaya

Journée internationale du diabète : voici la déclaration du ministre de la santé

tsegbaya

Kaloum : de l’atelier de formation des membres du conseil local de sécurité et de la prévention de la délinquance

tsegbaya

Coopération sino-africaine : la Guinée sera-t-elle bénéficiaire de l’aide chinoise ?

tsegbaya
%d blogueurs aiment cette page :