Soleil FM
Guinée société Infos

Les jeunes filles à l’honneur le 11 octobre prochain

L’humanité célèbre le 11 octobre prochain la journée internationale de la jeune fille. En prélude donc à cette journée, la structure Guinée audacieuse donne les couleurs. Au cours d’une conférence de presse tenue ce lundi 24 septembre 2018 dans un complexe hôtelier de la place, l’ancienne ministre des sports a donné quelques détails liés à cette journée.

Une journée internationale qui se tiendra sous le signe « lead like a girl qui veut dire diriger comme une fille’’. Selon Domany Doré ambassadrice de girl2leader en Guinée, cette année seulement, deux pays africains ont eu le quitus d’organiser cette campagne mondiale il s’agit de la Guinée et du Kenya. La démarche vise à encourager et accompagner les jeunes filles à plus d’engagement et de détermination pour leur participation dans les instances de prise de décisions.

Devant les hommes de médias, l’ancienne ministre était accompagnée par le représentant du national democratic institute NDI, le directeur technique du projet et le représentant du ministère de l’enseignement supérieur. Pour la journée proprement dite en collaboration avec le ministère de l’enseignement supérieur, 50 jeunes ciblés sur toute l’étendue du territoire national dont 40 filles et 10 garçons prendront part aux échanges.

Ces participants aux panels auront l’opportunité d’échanger avec plusieurs femmes leaders qui serviront pour eux de repère. Pour la conférencière, cet échange doit permettre aux jeunes filles guinéennes de s’émanciper et avoir ces femmes comme modèles de réussite dans différents domaines.

’Nos jeunes filles doivent comprendre dès leur bas âge qu’il ya des femmes pilotes, militaires, médecins, chauffeur et autres pour préparer leur mentalités. Elles doivent aussi savoir que la femme peut même être cheffe d’Etat bien qu’on les compte aujourd’hui au bout du doigt’’ soutient Domany Doré.

L’initiative de mettre en place un programme d’échange d’orientation autour des questions de femmes principalement sur l’avenir de la jeune fille est née selon Domany Doré de la volonté de la présidente de Malte. La candidature de la Guinée a été retenue à cet effet pour le combat que mène la structure guinée audacieuse dans l’implication des jeunes filles en politique.

’Aucun Etat ne pourra connaitre le progrès s’il n’accorde une place à sa couche féminine, or aujourd’hui, nous devons tout faire pour changer les mentalités. Nous estimons que pour la réussite d’une femme il faut qu’elle soit accompagnée par un homme. Car l’homme est au centre de la réussite d’une femme’’ a indiqué l’ancienne ministre des sports.

‘’Comment pouvez-vous comprendre que sur tout le continent africain qu’il n’y ait pas de femme chef d’Etat ? Qu’on continue à croire que la femme est faite pour s’occuper des enfants et du foyer, nous devons aller au-delà, je ne dis pas que la femme est égale à l’homme mais la femme ne doit pas être derrière l’homme mais plutôt à ses cotés’’, a soutenu l’activiste du genre.

 

Mohamed Lamine Yansané

 

Articles Similaires

Google Home One-ups Amazon Echo, Now Lets You Call phones

admin

tsegbaya

Journée mondiale de la population 2018 : déclaration de madame la ministre du plan et du développement économique

tsegbaya