Soleil FM
Guinée politique Infos

Les jeunes leaders de Wanindara ont marre des manifestations dans leur zone

Dans une déclaration ce dimanche, les jeunes leaders de Wanindara dans la commune de Ratoma regrettent et déplorent l’utilisation de leur zone disent-ils par les politiciens comme foyer de tension. Face à la presse, à la maison des jeunes de Ratoma, ils s’engagent désormais en prélude à la manifestation quotidienne du FNDC, à apporter leur contribution pour la consolidation de la paix et l’unité nationale.

Après tant de réflexions, les jeunes leaders des quartiers Wanindara 1, 2 et 3 décident enfin de taper du poing sur la table. Souvent victimes de tueries, attaques à mains armées et d’autres comportements révoltants, ces jeunes dénoncent une manipulation des leaders politiques. Abdoulaye Touré, président de cette plateforme affirme : « « Nous déplorons et regrettons l’utilisation de notre zone par des politiciens au sens de violences permanentes notamment : les barricades des routes, les attaques à main armée, les brûlures des pneus sur les voies publiques,… ».

Ces violences sont dues selon lui, aux consommations de stupéfiants par des mineurs. C’est pourquoi Abdoulaye Touré interpelle les autorités à prendre leur responsabilité. Il accuse que du « valium (est donné) aux jeunes par certains acteurs politiques véreux afin que ces jeunes troublent dangereusement l’ordre publique. Pour cela, nous interpellons les autorités à prendre leur responsabilité régalienne dans le combat contre le trafic, la distribution des stupéfiants par des jeunes adolescents vivants dans les temples. Ces jeunes sont des victimes et non des coupables ».   

 

Ces jeunes leaders de Wanindara ont en fin invité les acteurs sociopolitiques du pays à faire preuve de responsabilité dans le respect de la dignité et de la vie humaine.

 

SAMUEL DEMBA DUOLAMOU    

Related posts

Hausse du prix du carburant : les forces sociales ne marcheront plus sur Conakry la semaine prochaine

tsegbaya

Quelle place pour la pêche artisanale en Guinée ?

tsegbaya

COVID-19 : Des citoyens fustigent la gestion du numéro vert 115

soleilfm935