17 juillet 2019
Soleil FM

L’homme d’affaire Mamadou Alimou Barry en prison : ses avocats s’indignent

Guinée économie Infos

Le collectif des avocats de l’homme d’affaires Mamadou Alimou Barry qui aurait escroqué le Président de la République a tenu une conférence de presse ce jeudi 09 mai 2019 à la maison commune aux journalistes à Kipé dans la commune de Ratoma. Ils s’indignent face à la détention à la CMIS de Bambeto de son client depuis trois semaines. Il interpelle les autorités sur le cas de personnes qui seraient arrêtées de manière illégale et dont on serait sans nouvelle.

Selon l’article 86 de la constitution, seul un officier de police judiciaire peut d’office ou sur instruction du procureur de la république  placer une personne en garde à vue. Mais, le problème de la Guinée est dû au non respect des principes de la démocratie. C’est du moins ce qu’avance maître Abdoul Kabélé Camara. « L’heure est grave ! L’heure est grave parce que nous nous souvenons du premier régime et son cortège de morts, d’arrestations arbitraires. Nous nous souvenons encore du temps où celui qui est au pouvoir aujourd’hui avait été interpellé et nous nous sommes levés à l’époque pour dire non à l’injustice. Nous constatons que notre constitution est gravement violée.  Or, le pouvoir public, l’Etat et surtout le Président de la République,  est dans l’obligation et c’est son devoir de respecter et de faire respecter la constitution ».

Si vous qualifiez cette arrestation d’arbitraire, alors Maître Sékou Kondiano, exactement  quels sont les faits qui sont reprochés à votre client ? « On a eu à dire, car en matière de procédure pénale, tout est écrit, il n’y a pas d’habillage dans ladite procédure. Donc on a eu à dire qu’il ferait l’objet d’une poursuite pour fait de complot et  d’atteinte à la sûreté de l’Etat. Mais si l’on s’appesantit sur les circonstances  à la fois de son arrestation et de sa détention à date, on peut estimer que cette infraction est bien évidement celle pour laquelle il se trouve être poursuivie. Mais nous, celui que nous connaissons homme d’affaire, est moralement irréprochable jusqu’à preuve du contraire et nous défions quiconque de mettre à sa charge des infractions dont on lui reproche ».

 

Pour Maître Kabèlè Camara, leur client ne doit pas être détenu à la compagnie mobile d’intervention sécuritaire car, le seul rôle de cette dernière est de maintenir l’ordre public.

 

Aminata Camara

 

 

Articles Similaires

Zimbabwe: la Cour constitutionnelle valide l’élection d’Emmerson Mnangagwa

tsegbaya

HAC : C’est parti pour le sondage des médias en Guinée !

tsegbaya

Communiqué du ministère des hydrocarbures relatif à la construction des stations-services

tsegbaya

Ahunna Eziakonwa prend fonction comme Directrice du Bureau Afrique du PNUD

tsegbaya

Grève de la FESABAG : Voici la preuve que le diplôme de Mabinty Sylla de la FBN Bank  est du faux !

tsegbaya

Un corps en état de putréfaction découvert à Yattaya

tsegbaya