25 août 2019
Soleil FM

Loi portant protection du patrimoine routier: plus de 100 camions immobilisés par la Gendarmerie à Manéah dans la commune de Coyah

Guinée économie Infos

La loi portant protection du patrimoine routier commence à faire ses effets sur le terrain. Plus de 100 camions immobilisés depuis quelques jours par la Gendarmerie mobile à Manéah dans la commune de Coyah. Ils ont été interceptés pour excès de poids normal, conséquence la dégradation de routes. Ces engins ont été libérés mardi après une intervention de l’Union Nationale des Transporteurs Routiers de Guinée qui a rencontré l’escadron en charge du dossier.

C’est au terme d’une chaude discussion à huit clos qui a duré plus de trois heures que la gendarmerie mobile de Manéah et le syndicat du transport sont enfin parvenus à un accord. Le différend est certes réglé mais le secrétaire général de la fédération syndicale des transports reste inquiet quant à la mise en place de ce nouvel outil de pésage au niveau de certains postes. Ousmane Horoya Sylla «  Ces pesages qui viennent d’être installés, c’est une première en Guinée. Pour le moment, les chauffeurs vont payer les 30 milles francs. Mais nous sommes inquiet car on ignore la moralité de ces agents. Pour remédier à cela, nous allons mettre une commission en place pour vérifier ces outils. Parce qu’en Guinée, on y trouve beaucoup de machines »

Immobilisé sur les lieux depuis le 10 juillet dernier, l’union nationale des transports routiers de Guinée a déboursé 30 mille franc pour la libération de chaque camion. Pour d’autres éventualités, le président par intérim du bureau de Conakry pose des préalables pour la mise en application de cet outil par les gendarmes. Alpha Amadou Bah « Il s’agit des agents qui travaillent sur cet outil dit ‘’pesage’’ et qui n’ont aucun respect pour les chauffeurs. Ensuite c’est le problème qui réuni avec le Directeur des pesage et même le gouvernement. Nous leur demandons de laisser pour le moment, nos camions payer 30 milles francs »

Une rencontre est prévue dans les prochains jours entre les transporteurs et les départements des transports et celui des travaux publics. Lesquels ont été invités à mettre en bon état l’ensemble du réseau routier guinéen.

SAMUEL DEMBA DUOLAMOU

Articles Similaires

Guinée – Migration, violence politique, médias et liberté d’expression : ces chiffres de Stat View International qui font froid dans le dos

tsegbaya

Bilan de la ville-morte de l’opposition à Matoto

tsegbaya

Le Président Alpha Condé inaugure les hôtels Onomo et Kaloum

tsegbaya

Cellou Dalein Diallo : « Mr alpha condé a décidé de ne pas respecter la loi pour s’octroyer un troisième mandat »

tsegbaya

Assainissement et sécurité routière : l’association des anciens étudiants de la faculté des sciences techniques de l’UGANC sur la question

tsegbaya

Aboubacar Mandela CAMARA : « les résultats du BAC sont catastrophiques »

tsegbaya
%d blogueurs aiment cette page :