25 août 2019
Soleil FM

L’ONG Guinée Forte pour les Citoyens Modernes sensibilise la population sur les méfaits de la pollution

Guinée société Infos

‘’Le citoyen au service de la protection de l’environnement’’, c’est une initiative de l’ONG Guinée Forte pour les Citoyens Modernes. Elle vise à sensibiliser la population sur les méfaits de la pollution et la protection du milieu de vie.La rencontre s’est tenue à l’état civil de la commune de Matoto.

L’article 02 du code sur l’environnement stipule que l’existence de l’homme est liée à des facteurs naturels, artificiels, socioculturels visant à favoriser le développement de son organisme,selon la conférencière. Elle précise que malgré la déclaration de guerre contre l’insalubrité, certains citoyens peinent à changer de comportement. Ce qui complique la tâche aux bénévoles. Mariama Ciré Diallo, est environnementaliste. « On ne peut pas parler de l’environnement sans parler de ces pauvres femmes qui sont assises à côté des immondices dans les marchés. Alors, on se dit qu’on s’en ait débarrassé, avec quelle particule de nuisance dans leur organisme. Des déchets électroniques qui s’y retrouvent. Le monde est malade », dira-t-elle.

Pour Seydou Bari Sidimé, représentant du ministère de l’environnement à cette rencontre, le rôle de l’Etat est de veiller sur la protection du milieu de vie pour la santé de la population. Il doit aussi sanctionner toutes personnes qui défient les dispositions établies par les textesde lois. « En ce qui concerne les citoyens pour la protection de l’environnement, c’est un domaine assez vaste qui a besoin de l’effort de tout un chacun. Donc tout est environnement et rien n’ai environnement aussi. Et au nom de la loi, on ne doit pas la compromettre ».

La question de l’environnement concerne tous les citoyens sans exception. C’est pourquoi, nous devons tous nous lever comme un seul homme pour la protéger, exige le président de l’ONG Guinée Forte pour les Citoyens Modernes, Ismaël Sylla «  Tous les guinéens doivent se sentir concernés à la protection de notre ville en particulier et de la Guinée en générale. Produire les ordures, n’est pas un crime mais le mieux, c’est de ne pas polluer la nature ».

 

Dans les prochains jours, selon l’organisation, des kits seront mis à la disposition de la population pour lui permettre de tenir l’environnement sain et agréable.

 

Samuel Duolamou

 

SAMUEL DUOLAMOU

 

 

 

 

Articles Similaires

« Zéro palu, je m’engage », la Guinée lutte contre le paludisme !

tsegbaya

Sit-in des enseignants devant la DCE de Ratoma pour réclamer leurs salaires gelés

tsegbaya

Hommage à Kofi A. Annan / Par Akinwumi A. Adesina Président de la Banque africaine de développement

tsegbaya

Grève du SLECG- Crise politique : le cri de cœur des citoyens !

tsegbaya

GouvJT, le résumé vidéo de l’actualité gouvernementale de la semaine du 14 Juillet 2018 !

tsegbaya

Alerte ! Des tuyaux de la SEG à Matoto risquent d’exploser

tsegbaya
%d blogueurs aiment cette page :