Partager
L’opposition annonce une nouvelle série de manifestations

L’opposition annonce une nouvelle série de manifestations

L’opposition Républicaine a tenu lundi une séance plénière au quartier général de l’UFDG sis à Hamdalaye.  A l’ordre du jour, la mise en œuvre des recommandations contenues dans le communiqué qui avait  sanctionné la rencontre entre le chef de file de l’opposition et le Président de la République. Les leaders se sont aussi penchés sur le harcèlement dont font l’objet certains leaders et militants de l’opposition.


Cette recommandation visait à trouver au sein du comité de suivi entre autre une solution au contentieux électoral, l’adoption au parlement d’une nouvelle loi sur la CENI. Le comité devait aussi se pencher sur l’audit et l’assainissement du fichier avant l’organisation des élections législatives

Cellou Dalein Diallo le chef de file de l’opposition guinéenne  déclare que :  « L’opposition Républicaine détient des preuves  qui démontre que les Commissions Administratives de Centralisation  ont falsifié les résultats qui on déclar é perdus  des bulletins de vote  qui reflétaient  la vérité  des votes. En ce qui  concerne la CENI il n’y a pas encore de progrès  au niveau du fichier électoral.La CENI estime qu’on ne peut pas auditer et assainir le ficher et finir opération avant juillet 2019 ».

L’ouverture des enquêtes pour identifier les auteurs des crimes pendant les manifestations n’est pas en reste. Les leaders se sont également insurgés sur le harcèlement.  Juridique et l’arrestation de plusieurs cadres et militants de l’opposition.

Cellou Dalein Diallo affirme encore : « Aujourd’hui nous avons dans les prisons plus de cent détenus ce qui arrive c’est que toutes  nos arrestations vise que les militants et sympathisant de l’UFDG, Mais en plus c’est que récemment  on a décidé  de convoquer à la justice les leaders  de l’opposition tout ça provient du souci de Monsieur Alpha Condé et de ses hommes d’intimider l’opposition ».

Pour le contre-pouvoir, le gouvernement n’a aucune volonté politique d’aller de l’avant et de rester dans la dynamique d’apaisement. C’est pourquoi l’opposition républicaine compte entamer une série de manifestations pacifiques à Conakry dans les jours à venir.

Elisabeth HABA

Laissez un commentaire