27 juin 2019
Soleil FM

L’UFDG   demande l’annulation de l’élection communale à Matoto

Guinée politique Infos

L’Union des Forces Démocratiques de Guinée UFDG n’a pas mis du temps pour réagir suite à l’élection communale  qui s’est tenue  ce jeudi à Matoto, élection suite à la quelle Mamadouba Tos Camara a été élu maire de ladite commune.  Face à cette situation, deux députés de cette formation politique Fodé Oussou Fofana et kalimodou Yansané se sont prononcés ce vendredi. Selon eux, les règles n’ont pas été respectées et le seul maire de Matoto reste Kalémodou Yansané.

Après  la perturbation de l’élection communale du 15 décembre dernier,  les autorités ont repris ce vote qui a porté  Mamadou Tos Camara  à la tête de la plus grande commune du pays. Pour Kalémodou Yansané, cette élection est considérée comme une victoire, car selon lui, il a déjà été élu maire de Matoto.

« Pour moi c’est pas une déception, pour moi c’est une victoire. Je considère cela comme une victoire parce que je ne peux pas me permettre de mettre ma victoire en doute. C’est comme vous le savez j’ai été élu le 15 décembre 2018. Mais comme j’avais décidé de n’est pas prendre part parce que le ministre m’avais envoyé un courrier pour dire qu’il s’agit d’une élection de maire et moi je ne suis pas concerner par l’élection de maire alors que je suis déjà le maire élu depuis le 15 décembre ».

Interpellé pour leurs absences audit vote, l’honorable Fodé Oussou Fofana affirme ne participeront à aucune élection si ce n’est Celle d’un vice maire.

«  Le 15 décembre, monsieur kalémodou Yansané a été maire, parce que l’élection du maire est arrivé à terme. On a compté les bulletins de monsieur kalémodou trois fois et il a eu 23. Quand vous avez 45 conseillers, le premier qui a 23 est maire. Nous avons dit qu’on ne participera à aucune élection si ce n’est pas le post des vices maire »

Les membres de l’UFDG menacent d’organiser les prochains jours des manifestations de colère si toute fois le recours déposé au tribunal de Mafanco ne tranche pas claire dans cette affaire.

« Nous avons déjà saisie le tribunal de Mafanco pour l’annulation de cette élection. Et je pense entre lundi et mardi ce dossier va être appelé au tribunal. Et nous allons voir si la justice est indépendante ou si la justice aussi est en frauder. Maintenant si cette justice aussi ne fait rien, elle sera responsable du désordre qui va s’assurer », indique Fodé Oussou Fofana.

Pour l’heure, reste à savoir si cette élection au compte de la commune de Matoto dont le déroulement avait fait couler beaucoup d’ancres ET de salives, sera effectivement annulée par la justice du territoire, comme le souhaite le principal parti d’opposition.

   

Simone OUENDENO

Articles Similaires

Réforme du Secteur de Sécurité : le comité national de pilotage dresse son bilan

tsegbaya

Brésil : Jair Bolsonaro prête serment et s’engage à « défendre la Constitution »

tsegbaya

Compte-rendu du conseil des ministres du 09 août 2018

tsegbaya

Emmanuel Macron opte pour un remaniement minimal

tsegbaya

Rwanda : Boniface Twagirimana s’est évadé de la prison de Mpanga

tsegbaya

Santé : l’asthme, on en parle !

tsegbaya