Partager
L’Union des Consommateurs de Guinée  face à la Presse

L’Union des Consommateurs de Guinée face à la Presse

L’Union des Consommateurs de Guinée était face à la presse hier  mardi. L’objectif était de  présenter la structure à l’opinion d’une part, mais aussi  de faire l’état des lieux de la consommation en Guinée. La rencontre s’est tenue à la maison commune des journalistes sise à Coléyah.

En prenant la parole devant des Hommes de médias, le président des Consommateurs de Guinée affirme que sa structure est présente dans la quasi-totalité des villes du pays. Pour Ousmane KEÏTA la situation de la consommation des produits en Guinée reste mitigée il déclare que : « Le premier objectif de la rencontre est de faire la connaitre la plateforme aux consommateurs guinéens ,vous savez on a besoin de plusieurs personne .Parlant de l’utilisation téléphonique nous avons mis en place un pont entre les structure de téléphone cellulaire et nous   .Nous avons fait la même pour les produits périmer ,malheureusement on retrouve toujours ses produits dans notre surface, je suis désolé de la réponse que je vais vous donner car tout ne va pas bien et il y a beaucoup de choses à faire sur l’ensemble des problématiques »

Pour résoudre ces différents problèmes, le conférencier demande l’implication de tout un chacun. Il lance un appel : « Sur tous les aspects rien ne marche. Donc je demande l’implication de tout le monde en nous aidant dans la détection des problèmes, pour cela il faut adhérer simplement à la structure ».

L’Union des Consommateurs de Guinée promet de poursuivre des commerçants qui ne respecteraient pas les prix. Le président de la structure affirme :  « Je vous promet que des dispositions légales seront prise dans la mesure ou si quelqu’un outre place   le droit élémentaire de fixation des prix nous feront tout pour rentrer en contact avec ce dernier, s’il est d’accord nous porteront l’affaire devant les services de répression et prenions des mesures pour que sa boutique ou magasin soit fermé ».

KABA KOUYATE

Laissez un commentaire