18 janvier 2020
Soleil FM

Lutte contre le paludisme en Guinée : c’est aussi l’affaire des journalistes

Infos santé

« L’orientation des journalistes sur la lutte contre le paludisme en Guinée », c’est le thème d’un atelier organisé ce mercredi par le Programme National de Lutte contre le paludisme en Guinée. Cette rencontre qui s’est tenue dans un réceptif hôtelier de la place, mercredi 9 octobre, a connu la présence des journalistes et de quelques partenaires dudit programme.

L’objectif est de permettre à la Guinée de gagner le pari de la pré-élimination en réduisant de 50% la morbidité et la mortalité liées au paludisme d’ici 2022. Ce sera grâce à une collaboration entre le ministère de la santé et le PNLP. Eugène Kaman Lamah, directeur du Programme National de Lutte contre le paludisme revient sur les attentes. « C’est comment nous pouvons transformer tout ce que nous avons comme chiffre dans un langage communautaire. Comme difficulté de la population pour les amener à faire leur part de responsabilité dans le cadre de la lutte contre le paludisme. C’est cette communication avec la presse qui peut amener nos populations à s’approprier de tous nos actes afin que leur participation soit assumée » a-t-il-dit.

Dans son rapport, le PNLP a fait mention du traitement en 2019 de plus de 99% des cas confirmés. Mais le constat révèle que le palu est l’une des premières causes de mortalité en Guinée. Pour pallier cette maladie, Eugène Kaman Lamah rassure la population de la gratuité de la prise en charge de cette maladie dans les structures sanitaires du pays. «  Nous voudrions que la population reconnaisse que le gouvernement et les partenaires ont achetés en leurs noms les médicaments. Que la population se lève pour réclamer ce droit devant tout agent de santé ».

Pour la directrice adjointe du fonds mondial au niveau de Catholique Relief Service, l’un des maillons forts de la lutte contre le paludisme est la prévention. C’est pourquoi les médias doivent s’impliquer pour la sensibilisation, a conclu Dr. Djenaba Koulibaly.

 

MABINTY KEITA

 

 

 

 

 

Articles Similaires

Le premier ministre lance la caravane nationale de l’investissement

tsegbaya

Lutte contre les changements climatiques, voici la déclaration Ministérielle Francophone de Katowice

tsegbaya

La vaccination : un droit pour les enfants

tsegbaya

Environnement : le MOSAMEEF lance la campagne de reboisement dans la zone de Conakry

tsegbaya

” Les patrons de médias et la HAC sont complices des violences faites aux journalistes “, selon Moussa Ibn Conté de l’AGEPI

tsegbaya

meurtre d’un enfant d’à peine 4 ans à Gbessia : les parents exigent que justice soit rendue

tsegbaya
%d blogueurs aiment cette page :