Partager
MALI : Deux mouvements armés d’autodéfense viennent de voir le jour.

MALI : Deux mouvements armés d’autodéfense viennent de voir le jour.

Dans le centre du Mali deux mouvements armés d’autodéfense viennent de naître. L’Alliance pour le Salut du Sahel(ASS) est né pour assurer la protection des populations Peuhles. Le « Dan na Amassagou » quant à lui affirme  que son objectif est la protection des civils dogons.

De ces deux mouvements le premier cité est le plus récent (ASS). Ce groupe armé  est constitué de quelques centaines de personnes. L’un des leaders expliquent que : « Nous voulons défendre les civils peulhs du centre du Mali et aussi du Burkina Faso, essentiellement contre les milices ».

Le véritable Chef s’exprimera  sur une vidéo. L’ASS, à peine créée, revendique  déjà cette semaine deux attaques de terrain contre des Donzos, les chasseurs traditionnels. L’une non loin de Donza et  l’autre non loin de la localité de Koro.

Le second groupe s’intitule « Dan na Amassagou » en langue locale qui signifie  (les chasseurs qui se confient à Dieu). C’est un mouvement d’autodéfense dogon, des chasseurs traditionnels. Le groupe est composé d’une section  militaire et d’une section  politique. Le chef de la section  politique est un ancien hôtelier qui parle à visage découvert.

Il déclare que : « Ce groupe a pour objectif la protection des civils de la communauté  dogon, là  où l’Etat n’existe pas  dans le centre du Mali, notamment dans le cercle de Koro.

A la question de savoir  combien sont-ils ?  Il répond : « Le nombre qu’il faut » et celle de savoir  quelles sont leurs armes ? Il déclare que : « Nous avons des fusils de chasse »,

Source/RFI

Laissez un commentaire