25 avril 2019
Soleil FM

Mamou : les jeunes se bousculent pour le recrutement dans l’armée

Guinée politique Infos

À Mamou, les candidats pour le recrutement au sein des forces armées guinéennes ont débuté par les épreuves sportives, le vendredi 05 Avril 2019. Le lieu de rassemblement est l’école primaire de Telico située à 4 kilomètres du centre-ville de la commune urbaine. Ils sont plus de 1300 candidats répartis en deux catégories. La catégorie inférieure au bac et celle du Bac + (plus ).

Ce sont au total plus de 1300 candidats filles et garçons qui ont postulé du coté de Mamou. C’est aux environs de 8h20mn que les premiers postulants  au nombre de 300 ont entamé le concours de recrutement au sein des forces armées guinéennes. Ils ont commencé par l’épreuve de course pour une distance de 8 kilomètres pour les hommes, et 6 kilomètres pour les femmes. Repartis en deux groupes dont ceux du BAC+, les candidats vont être évalués en théorie et en pratique. Pour ce premier jour de recrutement, on notait la présence des autorités civiles et militaires de Mamou au niveau de l’école primaire du Telico d’où les candidats vont suivre une piste rurale qui mène la frontière Guinéo-Sierra Léonaise. Trois-cents (300) d’entre eux ont débuté vendredi, deux autres groupes  les ont suivi le lendemain.

A noter que Mamou doit recruter un effectif de 250 personnes selon le communiqué du ministère de la défense nationale.

 

SOLEIL FM GUINEE

Articles Similaires

Réformes économiques et sociales : BAD octroie une enveloppe de 110 millions de dollars à la Guinée

tsegbaya

L’USTG enfin reconnait le SLECG !

tsegbaya

Manifestation contre le prix du carburant : les gens restent chez eux pour éviter d’être violenter, selon un citoyen

tsegbaya

De retour de la Chine, une trentaine de jeunes ingénieurs chez le ministre Cheick Taliby Sylla

tsegbaya

Destitution de Kèlèfa Sall : « c’est une manœuvre des huit membres qui méconnaissent les textes de loi », dixit Abdrahmane Sanoh-PCUD

tsegbaya

CONAKRY : une  centaine d’enfants vaccinés au centre de santé de Koloma

tsegbaya