Partager
Des manifestants réclamant l’électricité à Kolabouinyi, déterminés à saccager la société minière UMS

Des manifestants réclamant l’électricité à Kolabouinyi, déterminés à saccager la société minière UMS

Des émeutes à Kolabouyi dans Boké ce jeudi matin. Les jeunes de cette localité sont à l’instant même dans la rue pour réclamer le courant électrique. Les manifestants auraient attaqué l’installation de la société minière UMS, ce que nous confirme un travailleur  joint par notre rédaction.

« Depuis hier 18h, les gens de Kolaboulanyi se sont mobilisés pour protester contre le manque de courant. Ils ont ainsi décidé d’attaquer l’UMS (United Mining Supply) et à 19h, ils étaient déjà là pour selon eux, saccager l’entreprise. Ce que nous travailleurs, n’avons pas accepté. Soutenus par la population de Kinifi, nous avons réussi à les repousser jusqu’au nouveau port de Kolabouinyi. A 20h, les gens de Kinifi ont érigé des barrages pour contrecarrer les manifestants déterminés à démolir le siège de l’UMS. Quant à nous qui étions bloqués au port depuis 19h, une ambulance est venue à notre secours à 4h du matin pour nous ramener ici à la base. Ce matin, on nous informe qu’il y’a des manifestants qui avancent vers nous dans le but de nous attaquer »  explique-t-il.

Au cours de notre entretien avec ce travailleur de l’UMS, nous entendions les cris d’amertume. Poussant notre curiosité pour savoir ce qui se passait à l’instant même, voici que nous a laissé entendre notre interlocuteur d’une voix tremblante : « Il y’a un groupe qui vient maintenant nous attaquer. Ils auraient déjà saccagé le domicile de monsieur le sous-préfet à Kolabouinyi. Nous sommes apeurés mais nous gardons le sang-froid pour les affronter. Hier déjà, il y’a eu des blessés, mais nous n’allons pas baisser les bras, parce que c’est l’UMS qui nous nourrit. S’ils saccagent  notre base, comment allons-nous subvenir à nos besoins ? »

 

Nous y reviendrons

 

Thérèsa Maria Ségbaya

Laissez un commentaire