Soleil FM

Manifestation du FNDC : Cellou Dalein a passé toute la journée chez lui

A Dixinn, la circulation était paralysée ce lundi 13 janvier, suite à la manifestation du Front National pour la Défense de la Constitution. Dans cette commune, le chef de file de l’opposition Cellou Dalein Diallo n’a bougé d’un centimètre de chez lui. Au niveau du grand marché de Madina, quelques boutiques et magasins sont restés fermés.

Le leader de l’UFDG n’a pas été aperçu dans la rue ce lundi. Et pourtant, Cellou Dalein Diallo membre du FNDC avait appelé ses militants à une forte mobilisation quelques jours auparavant. Il a bien profité de la journée chez lui alors que son domicile n’était pas cette fois-ci quadrillé. A l’entrée, seulement ses gardes étaient visibles. De là, nous nous sommes rendus à Madina. A ce grand centre de négoce, connu pour son engouement et affluence, quelques commerces sont restés fermés. Thierno Oury Baldé alias excellence Baldé, commerçant explique : «  en 2013, c’est nous qui étions les victimes de pillage de Madina. Moi personnellement j’ai perdu 175 millions. Donc nous sommes là. Voyez, il y’a même pas un pick-up de la gendarmerie ni de la police à l’alentour de Madina. C’est pourquoi nous sommes là pour sécuriser nos endroits, parce que l’Etat ne nous sécurise pas ».

Pour cet autre commerçant qui a exposé ses articles, estime que ceux qui ont fermé leurs commerces pour observer la manifestation quotidienne sont dans leur droit. «Il y’a suffisamment de sécurité. Celui qui a la volonté de travailler peut venir travailler. Ça, je vous le garantie . C’est ce qui m’a d’ailleurs donné le courage en tant qu’un petit citoyen lambda. C’est quand je me débrouille je gagne de quoi manger et la nourriture de ma famille. Donc comme chacun à un problème, c’est le mien qui me concerne», dixit Ibrahima Touré.

Il est évident de rester dans l’esprit du FNDC, conseille Thierno Oury Baldé alias excellence Baldé qui ajoute : « ceux qui ont ouvert leurs boutiques sont libres. En cas d’attaque, ils n’auront que leurs yeux pour pleurer ».

 

Il convient de préciser que plusieurs intersections de Madina étaient converties en terrain de football de fortune par des jeunes.

 

SAMUEL DEMAB DUOLAMOU

 

 

 

Related posts

Procès en appel du maire de Dakar: boycott de la défense après le rejet de ses demandes de renvoi

admin

Makanéra Kaké face à la presse: «je suis pour l’élaboration d’une nouvelle Constitution»

tsegbaya

Présidentielle au Sénégal: voici le portrait des 5 candidats en lice

tsegbaya