17 novembre 2019
Soleil FM

Mariame Touré, la Miss-Guinée 2019 continue sa lutte contre les fistules obstétricales

Cultures Infos

Mariam Touré, 21 ans, 1.70m est la nouvelle ambassadrice de la beauté guinéenne. Elle  est diplômée en droit international et est une habituée des podiums et concours de beauté. Ancienne Miss Choco, Miss Bôrô National 2015, Miss RTG 2017, Miss Conakry, le choix du jury est tombé sur cette ravissante demoiselle après un certain nombre d’épreuves. 

Au micro des journalistes au terme de la compétition, elle a laissé entendre ce qui suit : ‘’Je ne peux qu’être fière de moi.  J’espère que tout va bien se passer pour moi tout au long de mon mandat. Je me suis tracée mon propre chemin que j’ai suivi. Mon objectif est aujourd’hui atteint’’.

Mariame Touré est suivie de Hawa Askia Camara et Saran Bah, classées respectivement première et deuxième dauphines. Elle succède à Miss Asmaou Diallo, élue deux-ans plus tôt, dans la même compétition qu’organise annuellement le Comité Miss Guinée (COMIGUI).

Mariame Touré ne lâche pas pas son désirde lutter contre les fistules obstétricales. ‘’C’est une maladie de la honte dont souffre les femmes et refusent d’en parler. Mon rôle, c’est d’être ambassadrice pour les amener à dire que ce n’est pas une fatalité et qu’on peut bel et bien soigner cette maladie’’, explique-t-elle.

 

Pour l’heure, des internautes s’insurgent contre l’élection de Mariama Touré. Ils disent préférer le numéro 9, Saran Bah, qu’ils trouvent plus belle et  intelligente.

 

THERESA MARIA SEGBAYA

Articles Similaires

UFDG : ” Si les maires ne sont pas installés, nous allons reprendre la rue”

tsegbaya

“La Guinée a perdu sur le carburant, 765 milliards de francs en six mois”, dit le ministre du budget

tsegbaya

Guinée : Bilan politique 2018

tsegbaya

Conakry : le Gouverneur Mathurin Bangoura déterminé à mettre fin aux crimes et violences sur l’axe Le Prince 

tsegbaya

Décès de Taran Diallo : le FNDC chez l’UFDG pour les condoléances

tsegbaya

Communiqué : interpellation par la police d’une centaine de jeunes étrangers et guinéens

tsegbaya
%d blogueurs aiment cette page :