23 juillet 2019
Soleil FM

MASPFE – lutte contre la traite des personnes : vers une synergie d’intervention pour maximiser les actions et pérenniser les résultats

Guinée politique Infos

Mesdames et Messieurs ;

 

Je voudrais m’acquitter du devoir élémentaire mais indispensable de saluer et remercier l’ensemble des invités qui ont bien voulu prendre part au lancement du projet qui porte sur « l’Assistance au Gouvernement Guinéen dans la Lutte contre la Traite des Personnes. »

En effet, la traite des personnes est devenue un sujet de vives préoccupations pour l’ensemble de la communauté internationale et particulièrement pour les Etats de la sous-région ouest africaine comme le témoignent les nombreux cas rapportés par les autorités et les différents rapports produits notamment par le Département d’Etat Américain.

 

L’absence de statistiques fiables sur la portée de ce phénomène, ne doit toutefois pas occulter l’obligation, pour les Etats, d’en mesurer les enjeux, et ce faisant, de prendre des mesures appropriées pour prévenir que des personnes vulnérables tombent dans les filets de trafiquants véreux qui les exploitent à l’abri des regards.

 

À travers l’Afrique de l’Ouest, des efforts de lutte sont néanmoins entrepris par divers acteurs en vue de protéger les populations de la région sur les conséquences de la traite des personnes.

 

  • Mesdames et Messieurs ;
  • Distingués invités ;

 

Dans notre pays, la Guinée, la volonté politique clairement exprimée par les plus hautes autorités de l’Etat, notamment par son Excellence Monsieur le Président de la République, Chef de l’Etat, Professeur Alpha CONDE de combattre ce phénomène s’est manifestée  sur le plan juridique par :

–         la ratification du protocole relatif à la prévention, à la répression de la traite des personnes en particulier les femmes et les enfants ;

–         la ratification du protocole relatif à la lutte contre le trafic illicite des migrants ;

–         l’adoption et la promulgation du Code de l’Enfant en cours de révision ;

–         l’adoption du nouveau code pénal qui réprime la traite sous toutes ses formes.

Cette volonté politique s’exprime également, sur le plan institutionnel, par :

–         la création du Comité National de Lutte contre la Traite des Personnes en République de Guinée

–         l’existence d’un plan d’action du Comité National de Lutte contre la Traite des Personnes.

Mesdames et Messieurs ;

Chers Participants ;

 

En dépit des efforts indéniablement louables de tous les intervenants, force est de reconnaitre que la pratique persiste encore dans nos communautés. Nos jeunes filles et garçons continuent d’être convoyés dans d’autres pays dans le but de trouver un emploi décent sans le moindre contrat de travail qui justifierait leur déplacement.

 

Face à cette triste réalité,  une véritable synergie  d’intervention doit être créée  entre tous les acteurs en vue de maximiser les actions et pérenniser les résultats.

 

Cela passera par une stratégie dont la mise en œuvre impliquera tous les secteurs y compris les communautés et les potentielles victimes.

 

Dès lors, vous comprendrez aisément la portée du choix de l’objectif du présent projet  qui vise à accroître la capacité du gouvernement à lutter efficacement contre cette pratique qui viole les droits fondamentaux de l’être humain.

 

Ici, l’exercice auquel vous allez vous livrer, chers Participants, va  consister au partage du document de projet en vue de son appropriation par les différents acteurs.

 

Mesdames et Messieurs ;

Chers Participants ;

 

Vous me permettrez d’adresser mes sincères remerciements aux partenaires techniques et financiers notamment : le Département d’Etat Américain à travers l’Ambassade des Etats Unis d’Amérique en Guinée et l’Organisation Internationale pour les Migrations pour leur précieux concours dans la réalisation de ce projet.

 

Je tiens une fois de plus à vous réitérer l’engagement du Gouvernement Guinéen à accompagner tous les efforts pour créer un environnement juridique favorable à la protection des droits de l’homme.

 

Pour terminer, je voudrais particulièrement témoigner toute ma gratitude à tous ceux dont les actions de tous les instants traduisent leur volonté de réaliser le bien- être des populations en Guinée, en particulier le Professeur Alpha CONDE, Président de la République, Chef de l’Etat.

 

Sur ce, je déclare ouverts les travaux de la journée de partage du projet d’appui au Gouvernement dans la lutte contre la traite des personnes.

 

 

Vive la Coopération Internationale

 

Je vous remercie.

 

Articles Similaires

Entrepreneuriat : « les jeunes ont des idées mais refusent d’aller vers l’action »

tsegbaya

Les médecins se mobilisent pour convaincre les familles à accepter de faire vacciner leurs enfants

tsegbaya

L’opposition pourra-t-elle encore réussir ses marches en Guinée ?

tsegbaya

Célébration de la fête du 02 octobre : N’Zérékoré s’active dans les préparatifs…

tsegbaya

CAN U17 : le Syli cadet se qualifie en finale après les tirs au but 

tsegbaya

Labé : un affrontement évité de justesse

tsegbaya