17 juillet 2019
Soleil FM

Mondial: le soutien de Poutine est un « boost », affirme le sélectionneur russe

sport

encouragements du président Vladimir Poutine et c’est un « boost supplémentaire » avant de jouer une place dans le dernier carré face à la Croatie, a déclaré vendredi le sélectionneur de la Sbornaïa Stanislav Cherchesov.

. Duel de président(e)s
« Le président Poutine m’a appelé avant le match contre l’Espagne (victoire aux tirs au but en 8e de finale, ndlr) et après. Bien sûr, quand le président vous encourage, ça vous met en confiance », a expliqué Cherchesov. « Les joueurs le savent et ça représente un boost supplémentaire pour nous en termes de motivation », a ajouté le sélectionneur russe.

« Cela nous a grandement motivé que notre présidente assiste au dernier match et (de savoir) qu’elle sera là demain » à Sotchi, a affirmé pour sa part en conférence de presse le sélectionneur croate Zlatko Dalic. « Nous sommes très heureux et je ne peux qu’espérer qu’elle aura l’occasion de nous rendre visite à Moscou », a-t-il ajouté, en allusion à la finale qui se jouera dans la capitale russe.

. Dans la bulle
« Moi-même, en tant que coach, j’essaye de ne pas regarder la télévision, de ne pas lire les journaux, je me concentre sur mon boulot et c’est tout », a assuré Cherchesov à qui les journalistes demandaient comment il réagissait au changement de ton des commentaires sur son équipe. La Sbornaïa a entamé son Mondial sur un bilan de sept matches sans la moindre victoire et semblait promise à une humiliante élimination en phase de poules. Mais les hommes de Cherchesov se sont réveillés et non seulement ils ont atteint les huitièmes de finale, mais ils y ont éliminé l’Espagne qui était l’un des favoris du tournoi, provoquant une vague d’euphorie parmi les supporters russes. « Je pense que les joueurs font comme moi. Il est bon de nous souvenir du match contre l’Espagne, mais nous devons maintenant regarder vers l’avant. Ce sera un match différent, un niveau différent ».

. Retour attendu de Dzagoev
La Russie devrait pouvoir compter, contre la Croatie, sur son milieu offensif Alan Dzagoev, qui s’était blessé dès la première période du match d’ouverture du Mondial contre l’Arabie saoudite (victoire russe 5-0) et n’avait plus joué depuis. « C’était vraiment dur de perdre un tel joueur au premier match, a reconnu Cherchesov. Il est de retour à l’entraînement et nous verrons si je peux le faire jouer d’entrée de jeu », a dit le coach russe.

. Fin de la malédiction ?
« On ne peut pas choisir nos adversaires, qu’ils soient les hôtes ou non », a répondu Zlatko Dalic aux journalistes le questionnant sur le manque de réussite de la Croatie face aux pays hôtes lors des derniers Mondiaux auxquels elle a participé.

« Peu importe qui sont nos adversaires. La seule chose (qui importe), peut-être, c’est le soutien bruyant leurs supporteurs. Mais chaque semaine nos joueurs jouent devant des stades pleins de supporteurs adverses qui crient, donc ce ne devrait pas être un problème et on ne doit pas se chercher d’excuses. »

. Egaler les « héros »
Les comparaisons entre la génération 1998, première demi-finaliste pour la Croatie d’une Coupe du monde, et celle de Luka Modric en 2018, a réveillé de vieux souvenirs chez le milieu du FC Barcelone Ivan Rakitic.

« J’étais un enfant, donc je ne pouvais pas aller en France, mais je me souviens de ma ville de Moehlin, nous étions tous fous et voulions montrer à nos voisins suisses quelle nation de football puissante nous étions », se souvient le joueur de 30 ans qui a grandi en Suisse. « Ils sont nos héros, notre inspiration, ils nous ont mené jusqu’ici, donc j’espère que nous pourrons passer l’étape de demain. »

Articles Similaires

L’Angleterre élimine la Suède (0-2) et attend la Russie ou la Croatie en demi-finale

admin

Culture et sports : le ministre Bantama Sow sur les réalisations de son département

tsegbaya

Pourquoi Henry est incompris en son pays

admin

Mondial-2018/Belgique – Un exploit qui ne doit rien au hasard

admin

A 16 ans, il devient le plus jeune buteur de la D1 indienne… sauf qu’il avait 13 ans de plus (vidéos)

soleilfm935

Préparatifs match Guinée-Cote d’Ivoire : des mesures  prises  pour sécurisation  des billets

tsegbaya