23 février 2019
Soleil FM

Mory Sangaré : «la grève a de lourdes conséquences sur l’avenir des élèves»

Guinée société Infos

Dans une déclaration rendue publique ce lundi le ministre de l’éducation nationale et de l’alphabétisation invite les parents d’élèves à laisser les enfants aller à l’école. Il rassure que le gouvernement a pris toutes les dispositions afin que les écoles puissent fonctionner normalement dans un climat de paix, de cohésion sociale.

D’entrée de jeu, le ministre se réjouit de la reprise effective des cours : « La rentrée scolaire a effectivement eu  lieu sur toute l’étendue du territoire national le 03 octobre 2018. Dans l’ensemble des établissements scolaire de notre pays, des enseignantes et enseignants ont pour la plupart étés au rendez-vous de leur devoirs tandis que peu d’élèves se sont présentés », a dit Mory Sangaré.

Il a ensuite félicité les enseignants et encadreurs scolaires pour le respect des consignes données par son département. Mory Sangaré a également dénoncé les tentatives d’intimidations des élèves et enseignants

«Des personnes utilisant de label d’association de parent d’élève serai-tu à travers les medias à pousser élève et enseignant à ne pas aller à l’école et à entretenir un climat de tension entre le monde enseignant et le pouvoir public, le gouvernement rassure que les dispositions  idoines sont prises pour sanctionner sévèrement tous les fauteurs de trouble qui viserai à entraver le bon déroulement des cours dans les écoles », précise-t-il.

Il a enfin rappelé les efforts fournis ces derniers temps par le gouvernement notamment l’augmentation des 40 pour cent sur le salaire indiciaire de chaque fonctionnaire. Du coup, il lance cet appel : « J’invite chers parents d’élèves à mettre les enfants sur le chemin de l’école, quant à mes collègues enseignants je leurs demandes instamment  de privilégier l’avenir de notre cher guinée sur des intérêts personnels », indique le ministre de l’éducation nationale et de l’alphabétisation.

Pour Mory Sangaré la grève a de lourdes conséquences sur l’avenir des élèves. Elle peut avoir des répercussions négatives notamment sur les taux de réussite des candidats aux différents examens.

 

Mamadou Adama SOW et Koumba Nessy KAMANO

Articles Similaires

Dubréka : les routes dans un état de délabrement poussé

tsegbaya

Conakry : ouverture de l’atelier de formation des agents de l’administration parlementaire par le PNUD

tsegbaya

« Notre pays doit exporter le riz et non pas importer » dixit Jean Paul Sarr, ancien ministre

tsegbaya

Football : la CAN 2019 n’aura pas lieu au Cameroun

tsegbaya

Obtenir illégalement un permis de conduire, c’est s’apprêter pour des dépenses colossales imprévues (Reportage)

tsegbaya

Grève du SLECG : les huit-millions ne sont pas programmés dans le budget de l’Etat cette année !

tsegbaya