15 février 2019
Soleil FM

Négociation Gouvernement-SLECG : rien n’a bougé !

Guinée économie Infos

Le Syndicat Libre des Enseignants et Chercheurs de Guinée et le Gouvernement se sont retrouvés à nouveau ce lundi 1er octobre autour de la table de négociations. Apparemment, les lignes n’ont pas bougé et le SLECG pour l’heure, maintient son mot de grève à partir du 03 octobre prochain.

Selon le chargé de communication du SLECG, les précédentes rencontres n’ont pas porté fruit, d’où la déception. Mohamed Bangoura, porte-parole : « C’est avec amertume que nous avons constaté que les propos qui ont été ténus le jeudi et vendredi concernant les 11148 enseignants qui se sont vus dévirer arbitrairement à la banque, n’ont pas été non seulement revirés mais aussi ces salaires n’ont pas été payés par billetage. Donc, le gouvernement est resté catégorique sur sa position. Il ne se reste qu’un mot autour du salaire de base estimé à 8 millions pour les enseignants ».

Le SLECG reste catégorique sur son mot d’ordre de grève qui entre en vigueur le 03 octobre prochain, Mohamed Bangoura : « Tant que nous n’obtenons pas satisfaction autour de notre plate-forme revendicative, le mercredi 03 octobre, sur toute l’étendue du territoire national, les enseignants de la Guinée seront en grève ».

 

Le SLECG  indique par ailleurs qu’il reste ouvert aux négociations même pendant la grève.

 

SAMUEL DUOLAMOU

Articles Similaires

Mamou : élèves et enseignants ont boudés les classes ce lundi

tsegbaya

Matoto : Un commerçant assassiné dans sa boutique par des bandits armés 

tsegbaya

N’Zérékoré : face aux boycotte, le préfet appelle les enseignants et les élèves à reprendre le chemin de l’école dès ce lundi

tsegbaya

Le pacte mondial pour des migrations sures, ordonnées et régulières adopté à Marrakech

tsegbaya

Lancement des opérations de recensement du foncier : communiqué

tsegbaya

Assainissement et sécurité routière : l’association des anciens étudiants de la faculté des sciences techniques de l’UGANC sur la question

tsegbaya