Partager
Le nouveau Médiateur de la République chez Sidya TOURÉ

Le nouveau Médiateur de la République chez Sidya TOURÉ

Le nouveau Médiateur de la République a rencontré ce mercredi le Président de l’UFR. Mohamed Saïd Fofana était venu présenter son institution et sa nouvelle vision à Sidya TOURÉ. Les deux hommes ont mis l’occasion à profit pour passer en revue les préoccupations du moment que traverse le pays. La rencontre s’est tenue au quartier général de l’UFR sis à Coleyah.

Cette visite du nouveau médiateur de la République s’inscrit dans le cadre de sa tournée de prise de contact avec les principaux acteurs politiques du pays. De la présentation de son institution à la crise sociopolitique en passant par la nouvelle vision de ses fonctions, toutes ses questions ont été abordées par les deux hommes.

                                   Messieurs le Président de l’UFR et le  Médiateur de la République 

Le Président de l’UFR a déclaré que : « Le nouveau médiateur de la république est un connaisseur de l’administration, ce qui est un avantage pour la résolution des questions qui peuvent lui être poser par les administrés, nous avons parlé de cela et de la vision de ses nouvelles fonctions, de son élargissement pour que justement le dialogue reste permanent entre l’administration et les administrés. Après ce cadre planté, nous sommes arrivés aux problèmes du moment que vous connaissez. Je l’ai encouragé à continuer les discussions, à surtout récréer la confiance. La confiance est la base essentielle de la vie politique ».

Pour sa part, l’hôte du Haut Représentant du chef de l’Etat a salué l’engagement et la volonté de l’ancien Premier Ministre à faire en sorte que les problèmes de la Guinée se résolvent par le dialogue.

Le  Médiateur de la République Mohamed Saïd Fofana a déclaré que :

« C’est pour d’abord présenter le médiateur, sa nouvelle vision, obtenir de lui, quelles sont les attentes de sa formation politique. Mais aussi en tant que citoyen, pétrit d’expériences, en raison du fait qu’il a géré beaucoup de choses. Nous avons donc reçu beaucoup d’informations, beaucoup de conseils que nous allons capitaliser dans l’action du médiateur  à l’avenir. Chemin faisant, nous avons passé en revue les préoccupations du moment et je retiens de cela, son engagement, sa volonté lui aussi à faire en sorte que les problèmes de la Guinée se résolvent  par le dialogue, un mot que nous avons retenu et nous l’en remercions ».

Nommé le 9 février dernier par décret présidentiel, le nouveau Médiateur de la République s’était engagé à travailler avec tout le monde afin de bâtir une nouvelle vision de cette médiation tout en restant à l’écoute des populations guinéennes. Comme pour dire,   que cette institution est une intercession qui a pour vocation de contribuer à la consolidation de la paix et de la cohésion nationale.

Tomou TRAORÉ

Laissez un commentaire