Partager
Un nouveau virus touche 2 millions de smartphones

Un nouveau virus touche 2 millions de smartphones

Un premier rapport avait attribué 600.000 victimes au virus FalseGuide, un malware dissimulé dans 40 applications du Play Store. Les derniers chiffres font état de deux millions de smartphones infectés.

40 applications et déjà 2 millions de smartphones sont les victimes d’un nouveau malware dénommé FalseGuide. Celui-ci se cachait notamment dans des guides pour jeux comme Pokémon Go ou FIFA ont expliqué des chercheurs en sécurité de Check Point. Ces derniers ont également indiqué que FalseGuide créait en fait un botnet sur les smartphones touchés.

Avant le téléchargement, les utilisateurs ne pouvaient pas savoir si l’application choisie contenait ou non le malware puisqu’elle semblait fiable en tout point. D’ailleurs, comme pour les applications “classiques”, les guides infectés demandaient à l’utilisateur d’accepter certaines conditions, mais dans ce cas-ci, l’une d’entre elles empêchait la victime de supprimer l’application contenant le virus.

Même le Play Store n’avait pas repéré le virus puisqu’il se connectait au réseau Firebase Cloud Messaging, réseau qui permet aux développeurs d’envoyer des notifications aux utilisateurs. Ce qui a permis aux concepteurs de FalseGuide de mettre en avant des publicités sur les téléphones touchés.

Précisons qu’outre sa capacité à afficher des publicités de manière intempestive, FalseGuide peut surtout exécuter du code à distance. Check Point précise que les hackers pourraient donc pénétrer dans des réseaux privés ou encore rooter l’appareil infecté.

Google a déjà réagi

La firme de Moutain View, avertie de l’existence de FalseGuide, a déjà déployé l’artillerie lourde. Elle a aussi précisé avoir déjà supprimé le malware en question. Ce qui n’a cependant pas épargné deux millions de smartphones.

La solution pour les utilisateurs touchés par ce virus consiste à installer un antivirus sur leur téléphone. La victime devra ensuite procéder à un scan de l’appareil, ce qui permettra au logiciel de détecter FalseGuide et de l’oblitérer.

 

(Source : LeSoir)

Vos commentaires