Soleil FM
Guinée société Infos

N’Zérékoré / bagarre d’un couple : un bébé de neuf mois y laisse sa vie !

À N’Zérékoré, le corps d’un bébé a été découvert ce jeudi, 09 août 2018 par les citoyens dans le quartier Nyen Kpama I, commune urbaine de N’Zérékoré. C’est une fillette du nom de Mariam Koulémou, âgé environ de 9 mois, fille de Koulémou Frédéric, soldat en service à Dinguiraye et de Pola Dioumadé alias Nantou Kolié, âgée de 18 ans apprentie coiffeuse domiciliée au quartier Nyen Kpama 1. Notre reporter a rencontré le lieutenant colonel Mamadou Barry commissaire central adjoint de la police de N’Zérékoré qui donne des précisions.

« Nous avons été informés de la découverte du corps d’un bébé dans une maison au quartier Nyen Kpama I. Il s’agit d’une fillette de neuf mois environ, nommée Mariame Koulémou. Elle est la fille de Koulemou Frédéric soldat en service à Dinguiraye et la mère c’est Pola Dioumadé  alias Nantou Kolié. Elle est âgée de 18 ans. Elle est apprentie coiffeuse, domiciliée à Nyen Kpama 2. La fille de la dame vit à Dinguiraye. Elle s’est battue avec son copain du nom de Alsény Sylla, un caporal-chef, ecogarde en service Samoé. Les deux habitent la même cour mais différentes chambres. La dame presque vit maritalement avec le monsieur  parce que son mari n’est pas là. C’est le mercredi 1er août que leur bagarre là a commencé. Maintenant hier nuit, le petit-ami a donné un coup de pied à la dame quand elle faisait allaiter son enfant. Cette dernière est tombée et avec elle l’enfant. Donc ayant pris peur, elle a pris la fuite pour se rendre à la gendarmerie, laissant son bébé sur les lieux. Et lorsqu’elle est revenue, les gens ont préféré qu’elle dorme chez les voisins afin de temporiser les humeurs. Mais le lendemain (jeudi 9 août), c’est le corps de son enfant qui a été retrouvé dans la chambre, bien sûr dans les mains de Alsény (son petit-ami) qui pleurait ».

Il poursuit en disant : « donc nous d’entrée de jeu, on a pensé qu’il fallait envoyer une réquisition à l’hôpital avec le corps pour savoir les causes réelles de la mort. C’est ce que nous attendons ».

Pour l’heure, les deux personnes en conflit sont au commissariat de police pour audition.  » Le procureur de la République déjà informé, il a autorisé de faire les enquêtes et nous sommes dessus », a conclut  le lieutenant colonel Mamadou Barry .

 

Foromo Lamah depuis N’Zérékoré pour Soleil FM 93.5

Articles Similaires

Assemblée nationale : le volet dépense de la loi des finances rectificatives 2018 adopté

tsegbaya

Dubréka : les routes dans un état de délabrement poussé

tsegbaya

Discours du ministre du budget a l’occasion de l’atelier gouvernemental sur le processus de préparation et d’adoption du budget de l’Etat

tsegbaya