14 octobre 2019
Soleil FM

N’Zérékoré : des éléphants en pleine ville !

Guinée société Infos

Les populations du quartier Boma dans la commune rurale de Samoe, préfecture de Nzérékoré, ont découvert tôt ce matin deux éléphants dans leur localité. Cette découverte inédite dans la préfecture de N’Zérékoré fait la une de l’actualité dans la ville. Interrogé, la directrice générale du centre forestier de N’Zérékoré soutient que ses deux éléphants dont  le père et son fils sont à la recherche de la  mère du petit  qui a été  abattu par un chasseur en 2015 dans la forêt classée de Ziama. Elle   invite tout de même  la population à ne pas leurs provoquer et ne pas leurs donnée à manger. On écoute madame Watta Camara directrice générale du centre forestier de N’Zérékoré.

« C’est des éléphants de la réserve de Ziama .Ils vivaient dans la zone de Zégbéla  plus spécifiquement. Il y’a 3 ans, la mère éléphant a été tuée à Zégbéla. L’éléphant avant de mourir avait écrasé son chasseur. Comme c’est la mère éléphant qui est le guide de la famille qu’ils ont perdu ,les deux éléphants le père  et le fils tournent dans toute la région pratiquement. L’année dernière, ils étaient vers  Djéké . D’abord ils ont quitté Zégbéla, ils ont traversé le fleuve Wêkiléssou, ils sont partis jusqu’a Wétah, en ce moment c’était la moisson et jusqu’à l’approche de Djéké, ils se sont retournés. Nous avons toujours des agents de suivi. Maintenant, ce sont les mêmes éléphants qui sont revenus il y a deux semaines. On m’a informé qu’ils étaient revenus dans la zone de Zégbéla. Ils sont à la recherche de la mère-guide mais ils vont se retourner. La seule chose à faire est que les gens doivent les laisser tranquille. On ne leur donne pas de la banane, on ne leur donne rien à manger, ils vont se retourner ».

 

SOLEIL FM GUINÉE

Articles Similaires

Guinée/culture : les hommes de culture peuvent-ils désormais vivre de leurs chefs-d ’œuvres ?

tsegbaya

Red is a must-have trend this season and not just for Christmas

admin

MASPFE – Le gouvernement guinéen et l’OIM s’engagent  à créer des opportunités pour permettre aux jeunes guinéens de rester au pays

tsegbaya

Violences politiques : depuis Kissidougou, le président de l’Assemblée nationale appelle à l’apaisement

tsegbaya

Fitness Tips – How much exercise you need to be healthy

admin

Les panafricaines veulent humaniser le traitement journalistique de la migration

tsegbaya
%d blogueurs aiment cette page :