Partager
Orange rencontre les médias

Orange rencontre les médias

La Société de téléphonie mobile Orange Guinée a rencontré ce mardi les Hommes de médias à Kaloum. A l’ordre du jour, faire le point sur la prestation du service orange money lancé en septembre 2012 et commercialisé en 2016. Les responsables de cette société téléphonique ont mis la rencontre à profit pour remercier l’ensemble des clients à travers le pays.

Lancé en septembre 2012 et commercialisé depuis 2016, le service orange money a de nos jours plus de deux millions de clients dont un million actif. Ce service dont les avantages ne sont pas à démontrer pour le guinéen moyen relève d’Orange Finance mobile Guinée.

Sékou Amadou BAH  le Directeur Général déclare que : « Depuis la semaine dernière nous avons un million de clients actif au compte d’orange money, deux millions de client orange money et cela représente plus de six cent mille transaction par jour, c’est à peu près entre soixante-dix et quatre-vingt milliards de transaction d’argent qui circulent dans nos plateformes. Et c’est un ensemble de service que nous offrons aux guinéens ».

Avant d’ajouter que : « Nous avons déjà ouvert le transfert international de la France vers la Guinée et l’inverse nous y travaillons, nous travaillons aussi à ouvrir des cauris d’or de transfert international vers les pays de L’UEMOA comme le Sénégal, la Cote d’ivoire le Mali etc…. Et aujourd’hui il est possible de prêter de l’argent avec son mobile money dans ses pays et cela sera possible dans notre pays pour bientôt ».

Au-delà de ce service entre guinéens, les responsables de cette société comptent mettre en place d’autres structures pour d’avantage satisfaire la clientèle.

Malgré ses multiples efforts, l’entreprise ne cesse de recevoir en longueur de journée des plaintes en provenance de la clientèle. Une situation à laquelle, le D.G d’Orange finance mobile Guinée promet d’apporter des changements. Il affirme que : « Nous voulons offrir un service fiable et sécuriser notamment en travaillant sur les parcours simples, en faisant les sensibilisations en collaborant avec les autorités à tous les niveaux pour offrir à nos clients un environnement sécuriser pour opérer et faire des transactions électronique et aussi leur  offrir une sécurité dans leur transaction ».

KABA KOUYATE

Laissez un commentaire