23 juillet 2019
Soleil FM

Ousmane Kaba : ‘’Nos détracteurs ont raison, le PADES fait peur’’ 

Guinée politique Infos

Le PADES Parti des Démocrates pour l’Espoir a réagit ce samedi 4 août 2018 aux différentes attaques qui ternissent l’image de  son leader. C’était à l’occasion de la traditionnelle assemblée générale de la formation politique tenue au quartier Nongo dans la commune de Ratoma. Le parti a mis la rencontre à profit pour éclairer la lanterne de ses militants sur la diffusion d’une vidéo sur les réseaux sociaux qui fait objet de vives critiques dans la cité.

A l’entame, c’est le coordinateur national du parti PADES qui a expliqué à la base les faits qui ont précédé cette affaire. Selon Mohamed Kaba, tout est partie d’une interview accordée par le président du PADES samedi 27 juillet dernier à une radio de Kankan. Communication au cours de laquelle le député a donné son point de vue sur la médiation entamée par les femmes de la haute-Guinée.

Selon les responsables du parti des démocrates pour l’espoir, ‘’Ce sont les femmes de la haute Guinée qui ont entamé une démarche sociale afin de rapprocher le professeur Alpha Condé des autres leaders natifs de la haute-Guinée qui étaient à ses cotés dans l’entre deux tours de la présidentielle de 2010. 

Mohamed Kaba qui cite nommément Ousmane Kaba, Louncény Fall, Mamady Diawara, Kouréissy Condé, Kabinet Komara etc. Les femmes après la rencontre de Conakry ont fait le compte rendu à leur mandant à Kankan. C’est à la suite de cela qu’une radio de la localité a joint notre leader qui a donné sa lecture. Malheureusement, ses propos sont aujourd’hui déformés et dénaturés par nos détracteurs », a-t-il précisé.

Cette allocution a été traduite aux militants dans les principales langues du pays. Comment peut-on défendre un régime dans lequel nous ne sommes pas associés ? S’interroge le député Ousmane Kaba. Avant de renchérir ‘’ s’ils veulent nous distraire des choses sérieuses, on nous tient des propos communautaristes. Si non l’essentiel aujourd’hui c’est le manque d’emploi, de route etc. Mais je comprends la raison, c’est que le PADES fait peur’’.

L’eau qui a fait débordé le vase est le fait que Ousmane Kaba ait dit dans cette interview en langue maninka ‘’ celui qui a une calebasse de lait sur la tête ne doit pas se livrer à la guerre’’.  Pour clore son discours, le leader du PADES à demandé à tous de visualiser la vidéo disponible sur You-tube. Depuis quelques jours, cette affaire défraie la chronique dans la cité et fait la une de plusieurs médias de la place. Une plate forme de la société civile a d’ailleurs porté plainte contre le député pour dit-on, promotion de l’ethnocentrisme.

 

M L Yansané

Articles Similaires

Grève du SLECG : l’APEAE plaide pour une sortie de crise

tsegbaya

Conakry : ouverture de l’atelier de formation des agents de l’administration parlementaire par le PNUD

tsegbaya

Négociations syndicat-gouvernement : les ligne n’ont pas bougé

tsegbaya

L’Institut National de Recherches Félix Houphouët-Boigny de Yamoussoukro offre des bourses aux élèves guinéens

tsegbaya

Tabaski 2018 : des mères de familles se plaignent de la conjoncture actuelle

tsegbaya

Media: Quatre journalistes de la radio Nostalgie convoqués à la DPJ de Kaloum

tsegbaya