Soleil FM
Guinée politique Infos

Paix et unité nationale: un collectif de jeunes sensibilise

L’Association pour la solidarité, la paix et l’unité nationale (ASPUN) en abrégé, a conféré ce jeudi 05 décembre 2019 avec les journalistes autour du thème ‘’Promouvoir la solidarité et l’unité nationale pour une Guinée émergente’’. La rencontre a eu lieu à la maison de la presse de Kipé Dadya dans la commune de Ratoma.

C’est une Association visiblement préoccupée par les multiples crises sociopolitiques que traverse la Guinée depuis quelques temps maintenant. C’est pourquoi elle fait de la lutte pour le maintien de la paix son fer de lance. La chargée de communication de la structure énumère quelques-uns des objectifs que s’est fixé son Association : « Cette association s’est fixé des objectifs suivants, promouvoir sur le plan national la paix, la solidarité, l’unité, l’entente et la prospérité. Promouvoir le civisme et l’esprit patriotique, lutté contre la discrimination sous toutes ces formes. Promouvoir la mise en place des partenariats avec des associations poursuivant les mêmes objectifs, tant sur le plan national que sur le plan international », a déclaré Diaraye Bah.

Dans sa démarche pour l’atteinte de ses objectifs, cette association, a jugé utile de rencontrer les coordinations des quatre régions naturelles d’où la présence d’Alexandre Kolié est le chargé de communication de la coordination des sages de la Guinée-Forestière :« Il y’a plusieurs que faut prendre en compte, aujourd’hui force est de comprendre qu’il y’a un manque d’identité culturelle c’est la base fondamentale à mon avis qui peut nous amenez, vers cette approche qui fait l’objet de notre rencontre », estime-t-il.

Pout ce représentant de la coordination Hali pular, la question de paix doit être au centre des préoccupations des guinéens. Ce, pour le bien-être et la quiétude sociale : « ma position est très claire, que les guinéens se remettre en cause pour avoir de vivre en paix. Vivre en paix c’est d’abord aimer l’autre, commencé dans le foyer et de là par extrapolation on va aimer toute la nation, dans le quartier, dans le secteur au niveau de la sous-préfecture, de la commune et la nation tout entière », a dit Sadjo Diallo.

A cette rencontre de circonstance, on notait l’absence de la coordination de la Haute Guinée et du premier Imam de la mosquée Fayçal de Conakry.

Abdourahim BALDE

Related posts

Clôture à Addis Abeba du 32e sommet de l’Union Africaine: L’Égypte prend la présidence l’institution panafricaine

tsegbaya

Hommage à Stéphane Sioké Kabassan Kéita ! (Par Thérèsa Maria Ségbaya)

tsegbaya

L’Institut National de Recherches Félix Houphouët-Boigny de Yamoussoukro offre des bourses aux élèves guinéens

tsegbaya