25 août 2019
Soleil FM

Petit-Simbaya : le centre Al-Hadith et mémorisation du  saint coran partis en fumée

Guinée société Infos

Un bâtiment et tout son contenu, c’est bilan d’un incendie qui est survenu dans le secteur Harounaya, quartier petit Simbaya dans la commune de Ratoma. Le drame s’est déroulé dans la soirée d’hier mercredi 30 janvier.

C’est aux environs de 20 heures que les élèves du centre Al-Hadith et mémorisation du  saint coran ont été réveillés par cet incident. Pour le directeur dudit centre, c’est au moment où les apprenants, de retour de la prière de 19 heures entonnaient des cantiques coraniques ont été envahis par les flammes. « C’est lorsque la fumée est parvenue au salon, j’ai su que la maison a pris feu, et en ce moment chacun cherchait à se sauver. Les lits métalliques qui servaient de couchettes aux élèves, leurs habits et autres sont tous partis »,  a dit Mamadou Oury.

Le directeur de ce centre coranique, surpris par l’ampleur des dégâts causés par l’incendie, remercie l’ensemble des personnes qui leur ont portées main forte au moment opportun. Dans ce drame nocturne, certains jeunes gens de mauvaise foi ont profité de l’occasion pour passer à leur sale besogne. «  Les citoyens sont venus nous aider, mais à côté, il y’avait d’autres qui étaient venus pour voler. J’ai même perdu une somme de 19 milles dollards et 15 millions de nos francs. Les travaux de cette somme étaient prévus aujourd’hui mais hélas ! », déplore-t-il.

En plus de la perte des biens matériels de valeur, notre interlocuteur déplore la non assistance des sapeurs pompiers qui ont brillé par leur absence. «  Nous sommes entrés en contact avec les sapeurs pompiers de notre zone et même ceux de Matoto. Ils nous ont tous dit qu’ils n’ont pas de carburant, et je leur ai même dis de venir et que je prendrai en charge ces frais. Et en plus, quand on a insisté, ils nous ont finalement dit que leurs camions sont en panne. Sauf les voisins qui nous ont apporté leur aide pour calmer le jeu. »

 

Les  victimes lancent un appel aux personnes de bonne volonté  et à l’autorité de leur apporter leur soutien financier et moral pour que ce centre renaisse de ces cendres.

 

SAMUEL DUOLAMOU

 

 

 

Articles Similaires

Mairie de Matoto : voici la liste des membres de l’exécutif communal

tsegbaya

What’s The Difference Between Vegan And Vegetarian?

admin

Nigeria: le parti au pouvoir affirme son soutien à Buhari, sous le feu des critiques

admin

Journée internationale des femmes : Diènè Kéita, ministre de la coopération et de l’intégration africaine s’exprime

tsegbaya

An 35 de la mort de feu Ahmed Sékou Touré: le PDG-RDA se souvient encore du père de l’indépendance guinéenne

tsegbaya

Deux ans de la disparition de Fidel Castro : ce que pense de l’homme Aminata Touré, mairesse de Kaloum

tsegbaya
%d blogueurs aiment cette page :